Note :
5
Niveau :
Commentaires : 0
Rédacteur : f4brice - Auteur : f4brice - Mise en Page : f4brice
Conversion MVS Super Sidekicks 2 en Ironclad

Bonjour.

Je vous propose un tutoriel pour réaliser la conversion d'une cartouche MVS de Super Sidekicks 2 en Ironclad (Chotetsu Bri'kinger)

 

Historique :
∙ 03/12/2010 : création
∙ 04/12/2010 : ajout de la partie concernant l'étiquette

 

0. Les compétences nécessaires

  • savoir lire un tuto
  • savoir dessouder des composants sur un PCB simple face
  • savoir souder des composants
  • savoir utiliser un programmateur d'EPROM

  

1. Le matériel nécessaire

  • 1 cartouche MVS originale de Super Sidekicks 2
  • 1 tournevis cruciforme
  • 11 EPROMs 27C160 (DIP42, 16 Mbits, bus de données de 8 ou 16 bits)
  • 1 EPROM 27C010 (DIP32, 1 Mbits, 8 bits)
  • 1 EPROM 27C301 (DIP32, 1 MBits, 8 bits) <= peut être substituée par une 27C010 moyennant un peu de bricolage
  • un bon fer à souder avec une panne fine
  • facultatif, mais pratique : une station à dessouder
  • facultatif, mais économique : une pompe à dessouder
  • de la tresse à dessouder
  • du fil à souder
  • le romset d'Ironclad version US (c'est la version sans bug)
  • un programmateur d'EPROM
  • ce petit utilitaire de mon crû qui permet de couper un fichier en deux

 

Ebay est un bon endroit pour acheter les EPROMs.
J'ai acheté mes composants à ce vendeur, situé à Hong Kong en Chine.
Toutes les EPROMs doivent avoir au maximun un temps d'accès de 150 ns.
Donc, selon le fabriquant, les références se terminant par XXX-10, XXX-12, XXX-15, XXX-100, XXX-120 ou XXX-150 sont utilisables.
En revanche, les références du type XXX-20 ou XXX-200 sont trop lentes.

Il n'y a volontairement pas de lien dans ce tuto pour télécharger le romset d'Ironclad.
En utilisant un moteur de recherche standard et avec un peu de persévérance, il est trouvable facilement.

2. Démontage de la cartouche MVS

Il n'y a aucune difficulté dans cette opération.
Il suffit de retirer 4 vis cruciformes et la cartouche MVS s'ouvre en deux. Seul l'autocollant solidarise encore les 2 parties de la cartouche.

 

Il y a 2 petits PCB à l'intérieur.

Le premier, appelé PCB "PROG", ici en référence "PROGGSC" :

 

Il y a des MASKROMs soudées en P1, V1 et V2.
Les emplacements SP2, EP1, EP2 et V3 sont libres.
Notez la présence d'emplacements référencés J1 à J13. Certains emplacements disposent d'un petit composant, d'autres non.
Notez aussi la présence d'un composant "LS08". Il s'agit en fait d'un 74LS08 (4 portes AND).

Le deuxième, appelé PCB "CHA", ici en référence "CHA 42G-3" :

 

 Il y a des MASKROMs soudées en C1, C2, C3, C4, M1 et S1.
Les emplacements C5, C6, C7 et C8 sont libres.
Notez la présence d'emplacements référencés J1 à J4. Certains emplacements disposent d'un petit composant, d'autres non.
Notez que la MASKROM soudée en S1 semble "trop petite" pour son emplacement. En effet, il pourrait y loger un composant avec 4 broches de plus.

 

3. Dessoudage des MASKROMs

C'est la partie la plus fastidieuse de ce tuto.  :'(
Fort heureusement, le dessoudage est assez simple.
SNK utilise des PCB double face pour ses cartouches MVS (il y a des pistes de cuivre des 2 cotés).
Mais probablement dans le but de baisser les coûts de fabrication, aucune MASKROM ne dispose de trous métallisé.
Les MASKROM ne sont toutes soudées que d'un seul coté. Ce petit "détail" simplifie considérablement la tâche de dessoudage.

Ce tuto n'a pas pour but de détailler le dessoudage d'un composant.
Vous pouvez cependant consulter le tuto dédié au dessoudage de composants.

Veillez bien à ne pas abimer les pistes lors de l'opération, sans quoi il faudrait réparer le PCB avant de poursuivre.
Il est de plus nécessaire de déboucher tous les trous des emplacements des MASKROMs C5, C6, C7 et C8.

Voici ce que vous obtiendrez une fois toutes les MASKROMs enfin dessoudées :

 

4. Préparation des fichiers à flasher dans les EPROMs

Le romset ironcladu.zip que vous récuperez contient les fichiers suivants :

 

Nom Taille Contenu
220-bios.bin 128 ko inutile
220-p1u.bin 2 Mo   code exécutable du jeu (68000)
220-m1.bin 128 ko code exécutable du jeu (audio, Z80)
220-s1.bin 128 ko jeu de caractères
220-c1.bin 4 Mo graphismes 1/2 (adresses paires)
220-c2.bin 4 Mo graphismes 1/2 (adresses impaires)
220-c3.bin 4 Mo graphismes 2/2 (adresses paires)
220-c4.bin 4 Mo graphismes 3/2 (adresses impaires)
220-v1.bin 4 Mo musique numérique

 

 Notez qu'il existe 5 fichiers qui ont une taille de 4 Mo (soit 32 Mbits).
Chacun de ces 5 fichiers doit être coupé en 2 fichiers de 2 Mo chacun (soit 16 Mbits par fichier).
Cette étape est nécessaire pour pouvoir utiliser des EPROMs 27C160.
Les EPROMS 27C160 sont 100% broche à broche compatibles avec les MASKROM Thosiba TC5316200 de 16 MBits.

Pour couper un fichier en deux, il suffit d'utiliser le petit utilitaire que je vous fournis.
Il fonctionne soit en ligne de commande, soit par drag'n drop.
Il n'a rien de spécifique à Ironclad. C'est un simple petit outil générique conçu pour couper un fichier en 2.

Version ligne de commande :

 

Version drag'n drop :

||
V



Le petit utilitaire génère, chaque fois qu'il est utilisé, deux nouveaux fichiers.
Ces deux nouveaux fichiers sont nommés avec les suffixes ".1" et ".2" par rapport au fichier d'origine.
Notez que le fichier d'origine n'est pas modifié.
 

 

5. Flashage des EPROMs

Après avoir coupé en deux chacun des 5 fichiers de 4 Mo, la programmation des EPROMs peut commencer.

Nom    Taille    EPROM à utiliser Emplacement
220-p1u.bin 2 Mo 27C160    P1
220-m1.bin 128 ko 27C010 M1
220-s1.bin 128 ko 27C301 (ou 27C010) S1
220-c1.bin.1 2 Mo 27C160 C1
220-c1.bin.2 2 Mo 27C160 C3
220-c2.bin.1 2 Mo 27C160 C2
220-c2.bin.2 2 Mo 27C160 C4
220-c3.bin.1 2 Mo 27C160 C5
220-c3.bin.2 2 Mo 27C160 C7
220-c4.bin.1 2 Mo 27C160 C6
220-c4.bin.2 2 Mo 27C160 C8
220-v1.bin.1 2 Mo 27C160 V1
220-v1.bin.2 2 Mo 27C160 V2

Il y a 13 EPROMs à flasher. Un peu de méthode est nécessaire ici pour ne pas faire d'ânerie.
Il est très important de repèrer quel fichier a été flashé dans quelle EPROM.
Lorsqu'il faudra souder les EPROMs sur les PCB, si 2 EPROMs étaient permutées, alors le jeu ne fonctionnerait pas.

Voici comment procéder méthodiquement :

  • préparer d'un coté toutes les EPROMs vierges
  • coller une étiquette en papier sur la fenêtre transparente de l'EPROM
  • charger le fichier à flasher dans le logiciel fourni avec le flasheur d'EPROM
  • flasher l'EPROM
  • noter immédiatement sur l'étiquette ce qui vient d'être flashé

 

6. Reconfiguration du PCB "PROGGSC"

Le jeu d'origine Super Sidekicks 2 dispose d'une MASKROM P1 de 1 Mo seulement, alors que Ironclad a besoin de 2 Mo.
Il est donc nécessaire de reconfigurer le PCB "PROGGSC" pour une ROM P1 de 2 Mo.

Pour ce faire, SNK a prévu des petits "jumpers" à souder.
Chaque jumper a l'apparence d'une petite résistance CMS de 0 ?. Elle porte la sérigraphie "0".
 

Voici les 13 jumpers avant toute modification, donc configurés pour le jeu Super Sidekicks 2 :

 

Voici les 13 jumpers après modification, donc configurés pour le jeu Ironclad :

 

Il n'y a que peu de modifications à faire :

  • le jumper J10 doit être retiré
  • le jumper J9 doit être mis en place
  • vérifier que les jumpers J11 et J12 sont bien absents
  • vérifier que le jumper J13 est bien présent

 

7. Reconfiguration du PCB "CHA 42G-3

Le PCB "CHA 42G-3" n'a pas besoin d'être reconfiguré. :)

 

8. Soudage des EPROMs

Cette étape n'est pas bien compliquée, mais doit être faite avec soin et application.

Nom    EPROM
Emplacement
220-p1u.bin 27C160    P1
220-m1.bin 27C010 M1
220-s1.bin 27C301 (ou 27C010) S1
220-c1.bin.1 27C160 C1
220-c1.bin.2 27C160 C3
220-c2.bin.1 27C160 C2
220-c2.bin.2 27C160 C4
220-c3.bin.1 27C160 C5
220-c3.bin.2 27C160 C7
220-c4.bin.1 27C160 C6
220-c4.bin.2 27C160 C8
220-v1.bin.1 27C160 V1
220-v1.bin.2 27C160 V2

 

 

Notes :

  • Sur les photos, toutes les EPROMs sont montées sur des supports.
    Il ne faut pas mettre de support !
    En effet, le support surélève chaque EPROM de quelques millimètres, et cette sur-épaisseur ne permet pas la mise en place correcte des 2 PCB à l'intérieur de la cartouche MVS.
    J'ai utilisé - moi - des supports car lors de la réalisation de ce tuto, je n'étais sûr ni de l'emplacement des EPROMs, ni de leur contenu !
     
  • En S1, j'ai utilisé une EPROM 27C010 qui n'est pas broche à broche compatible avec la MASKROM SNK.
    La différence est située au niveau des broches 2 et 24 qui sont inversées.
    L'adaptation à faire est la suivante :
       ° plier à l'horizontale la broche 2 (A16) et la broche 24 (/OE) de l'EPROM
       ° souder l'EPROM en S1 ; les broches 2 et 24 ne sont donc pas soudées et sont "en l'air"
       ° souder un fil entre la broche 24 et la broche 16 (GND) de l'EPROM
       ° souder un fil entre la broche 2 de l'EPROM et le trou n°24 de l'emplacement S1 (là où serait soudée la broche 24 de l'EPROM si  elle n'avait pas été pliée)
     
  • Si l'on utilise une EPROM 27C301 en S1, alors il n'y a aucune adaptation à réaliser et les 32 broches de cette EPROM peuvent être soudées directement sans se poser de question

 

 9. Remontage de la cartouche MVS

Si vous n'avez pas, comme conseillé, utilisé de support pour les EPROMs, alors le remontage de la cartouche MVS est très simple.
Notez que le PCB "CHA" est situé en-dessous du PCB "PROG".

 

Le PCB "PROG" est ensuite placé :

La cartouche MVS peut alors être refermée :

Il ne reste plus à re-visser les 4 vis cruciformes.

 

10. Essais

C'est toujours le moment fatidique...  :D

 

Voici une vidéo :

11. Étiquette

L'étiquette pour le jeu Ironclad est disponible ici ou encore ici.
Il vous faut arracher l'étiquette de Super Sidekicks 2 (moment ô combien agréable) :

Ensuite, il suffit d'imprimer la nouvelle étiquette et de la coller :

C'est fini, votre collection compte un MVS Super Sidekicks 2 de moins, et un Ironclad de plus :

 

12. Remerciements

  • iq_132, qui est (sauf erreur de ma part) à l'origine du dump du romset à partir du fichier Wii
  • JackC, qui est (toujours sauf erreur de ma part) à l'origine de la diffusion du romset
  • AsPiC, pour m'avoir communiqué quelques datasheets de composants, datasheets que je ne trouvais par sur le net

 

13. Liens

 

 

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons