Note :
5
Niveau :
Commentaires : 0
Rédacteur : High_Cobra - Auteur : High_Cobra - Mise en Page : High_Cobra
Ressusciter une PCB World Rally

World Rally, très bon jeu édité par Gaelco en 1993, a une fâcheuse tendance à mal vieillir et à vouloir se suicider passé un certain temps... Heureusement, ce suicide n'est pas irréversible et grâce aux dumps de la Mame-Team, il est possible de ressusciter cette PCB...

 

Symptomes d'une PCB suicidée

Au démarrage, un beau message rouge vous affiche "Coprocessor Not Ready". C'est typiquement la pile suicide qui est vide...

 

 

Accéder à la pile suicide

La pile est cachée sous la protection plastique estampillée Gaelco avec un joli "DO NOT REMOVE"

 

 

On retire donc consciencieusement ce capot pour découvrir la pile et le composant Dallas qui nous intéresse

 

Changement de la pile

Après s'être assuré que la pile est vraiment morte grâce à un multimètre (si la pile est bonne, on doit mesurer environ 3V), dessouder la pile et la remplacer par une identique (CR2032, si possible prévue pour être soudée). Attention à la polarité, elle est sérigraphiée sur la PCB pour éviter toute erreur.

 

 

Reprogrammation du DS5002FP

La connexion entre le DS5002FP et le PC va s'effectuer via le connecteur JP1. Il vous faudra un convertisseur TTL/RS232 pour adapter les niveaux entre le chip et le PC.

Brochage de JP1 et connexion au PC

Un O sérigraphié sur la PCB sert de repère pour la broche numéro 1 de JP1. Nous avons donc le brochage suivant :

1 - VCC

2 - TXD

3 - RXD

4 - /PROG

5 - GND

 

VCC et GND sont les 2 broches d'alimentation. TXD et RXD sont les 2 lignes de données, à connecter directement sur le convertisseur TTL/RS232.

Attention à penser à connecter le TXD du chip sur le RXD de votre convertisseur et le RXD sur le TXD (l'explication est simple, ce qui est de l'émission de données pour le chip est de la réception pour votre PC et inversement...)

 

J'utilise ici un convertisseur TTL/RS232 USB, ça se trouve pour une dizaine d'euros sur ebay et ça a l'intérêt de ne pas nécessiter de port série sur votre PC, vu que ça devient de plus en plus rare...

 

La broche /PROG

Cette broche permet d'indiquer au DS5002FP s'il doit démarrer en mode bootstrap (pour programmation) ou en mode exécution (fonctionnement normal). Si rien n'est connecté sur /PROG, le démarrage se fait en mode exécution. Il faut mettre /PROG à la masse pour passer en mode boostrap. Personnellement, je connecte ça sur une patte de masse d'un composant voisin mais on peut également le connecter sur la broche GND de JP1.

 

 

La programmation du DS5002FP

Maintenant que tout est connecté correctement, que /PROG est à la masse, on peut alimenter la PCB. Elle doit démarrer et rester bloquée sur le message Coprocessor Not Ready...

On passe donc maintenant sur le PC. On va utiliser l'hyperterminal. Les paramètres de la connexion série sont les suivants :

 

Une fois la connexion paramétrée, il suffit d'envoyer un retour chariot au DS5002FB pour qu'il réponde ça :

 

Si vous avez ça à l'écran, c'est que la connexion est correcte, tout se présente donc bien et la résurrection va être simple ^^

Tapez ensuite U, la PCB doit vous répondre UNLOCKED

 

Tapez ensuite L, la PCB se retrouve en attente d'un fichier hex (fichier à récupérer dans le set mame ou à télécharger ici). La méthode est simple, copiez le contenu du fichier et collez le dans l'hyperterminal. L'envoi du fichier prend quelques minutes. La procédure d'envoi est terminée lorsque vous avez de nouveau l'invite de commande >

 

On touche donc au but, il vous suffit de rentrer la commande Z, la PCB vous répond LOCKED et le tour est joué.

 

Test de l'opération

Coupez l'alimentation de votre PCB et débranchez /PROG (vous pouvez laisser le reste connecté, au cas où ça n'aurait pas fonctionné). Rallumez votre PCB et là, normalement vous aurez droit à un bel écran indiquant "Coprocessor OK"...

Victoire !

 

Et pour finir : Un grand merci à f4brice qui m'a fourni une PCB de World Rally pour tenter la manipulation !

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons