Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Solkan

Pages: [1] 2 3 4
1
Consoles retros et jeux électroniques / [TUTO] C64 et Vectrex - repro cartridge
« le: Samedi 22 Décembre 2018, 11:29:23 am »
Dans la série "j'exploite mon graveur d'EPROM à fond", je vous présente le premier épisode de la saison "console de jeu".

Voici donc un petit tuto rapide sur comment créer une cartouche C64 avec des programmes (jeux, application, dead test / diagnostic, …) de 16 Ko ou moins.
Celà permet également et évidemment de réparer une cartouche existante qui aurait une ROM corrompue/endommagée.

Le matériel nécessaire
  • 2 x EPROM 27C64 (1 seule pour les jeux de 8 Ko ou moins)
  • 2 x supports tulipes de 28 Pin (Wide)
  • graveur d'EPROM (comme d'habitude, j'ai utilisé le TL866)
  • PCB vierge neuf ou de réutilisation
  • Il vous faudra également récupérer la rom au format crt

Modifier le fichier crt

Les fichiers crt dont on dispose comportent des informations d'en-tête qui ne doivent pas aller sur l'EPROM.
Il va donc falloir éditer notre fichier hexadécimal et supprimer les 5 première lignes (offset 00000000 à 00000040).
Le plus facile est d'utiliser l'éditeur hexadécimal gratuit : HxD (https://mh-nexus.de/en/downloads.php?product=HxD20)

Sauvegardez votre fichier ainsi édité avec l'extension .bin

Si le fichier de rom fait 16 ko, il faudra le scinder en deux parties de 8 Ko avec Free-File-Splitter (https://sourceforge.net/projects/fsplit/) après la suppression des en-têtes

Les PCB

Vous pouvez commander ces PCBs sur https://dirtypcbs.com/store/designer/details/12317/1036/cartridge-board-for-commodore-64 par paquet de 10 et cela coûte aux environs de 25 euros.
Attention de bien choisir l'épaisseur 1,6 mm.


Il y a, sur ces PCBs, un "jumper" a souder en fonction de la ROM qui vous allez y placer :
  • Pour une ROM de jeux/application de 8 ko, souder le point /exrom et placer l'EPROM dans l'emplacement U1
  • Pour une ROM de jeux/application de 16 ko , souder les points /exrom et /game. Ensuite, placer les EPROM dans l'ordre : U1 puis U2
  • Pour une ROM de diagnostique (Dead Test par exemple), souder le point /game et placer l'EPROM dans l'emplacement U2

Souder

Pour nous permettre de changer régulièrement de jeu ou pour valider le processus, il est préférable de ne pas souder directement l'EPROM sur la PCB mais d'y intercaler un support tulipe.

Cette PCB est, par exemple, prête pour un jeu ou une application de 8 ko (1 seule EPROM)

Par contre, si vous prévoyez de placer votre PCB dans une boite de cartouche standard (imprimable à partir des nombreux projets thingiverse.com), le support tulipe ne sera pas compatible vous devrez vous résigner à souder l'EPROM (mais vous pouvez la tester sur une PCB avec support et puis la souder ensuite sur une autre PCB).

Graver les EPROM
Vous commencez à connaître le fonctionnement du TL866 (Tuto avec TL866 ou Autre tuto avec TL866)

Votre attention se portera ici à bien choisir une 27C64 en DIP28


Combiner le tout

On place les EPROMs sur la PCB et c'est fini




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Pour la Vectrex

Le matériel nécessaire ne change quasiment pas :
- 1 EPROM 27C64
- 1 Résistance de 1kOhm
- 1 supports tulipes de 28 Pin (Wide)
- 1 graveur d'EPROM (comme d'habitude, j'ai utilisé le TL866)
- 1 PCB vierge neuf ou de réutilisation
Il vous faudra également récupérer la rom au format "vec"

Il n'est pas nécessaire de modifier le fichier pour les roms Vectrex

Les PCB vierge peuvent être commandés en France : http://retroelectronik.com/fr/cartmodding/76-vectrex-pcb-de-remplacement-de-carte-de-jeux-pour-reparation-prototype-test-ou-cart-modding.html (environ 3 euros pièces)


Le support tulipe est le même mais il y aura une soudure supplémentaire à faire pour la résistance.
A priori cette PCB vierge est prévue pour une résistance SMD mais je ne me suis pas emmerdé à commander ça et j'y ai "collé" une résistance traversante :



La programmation de l'eprom est identique : 27C64 en DIP28

Alors évidemment on a pas l'overlay (peut être un jour un tuto pour du DIY) mais c'est déjà tellement sympa comme ca.


2
Microcontrôleurs et électronique / [TUTO] Programmer un BIOS Naomi 1/2 (MiniPro TL866)
« le: Dimanche 02 Décembre 2018, 21:43:01 pm »
Vous avez déjà programmé un PIC avec le K150 ? (https://www.gamoover.net/Forums/index.php?topic=38390.0)
Vous avez un TL866 pour votre BIOS NeoGeo ? (https://www.gamoover.net/Forums/index.php?topic=40787.0)

Alors il est temps de passer du côté des dieux du bidouillage des Naomi et de programmer votre propre BIOS multi-région (ou n'importe quel BIOS Naomi 1 ou 2).

Voici la liste du matos nécessaire :
  • un programmateur d'EPROM TL866
  • une EPROM 27c160 en DIP42 (1 € pièce sur aliexpress)
  • un adaptateur 27C322/27C160/27C800/27C400 pour le TL866 (25 € sur ebay - moins si vous le faites vous même)

1. Récupération et installation du soft MiniPro (Vous connaissez la chanson - cf Programmer un Bios NeoGeo avec le TL866)

2. Récupérez le Bios:
par exemple

3. Découper le Bios
L'Eprom et le Bios font tous les deux 2048 Ko mais le TL866 ne permet de programmer que 512 Ko à la fois.
Il va donc falloir découper le binaire du Bios en 4 parties de 512 ko et les programmer une par une en activant les banks 1 à 4 par l'intermédiaires de dip switches de l'adaptateur (ouf, c'est un peu long et technique mais on va détailler).

Pour découper le Bios, on va utiliser un petit soft gratuit appelé Free-File-Splitter qui va nous faire 4 "chunks" de 512 Ko

On obtient alors 4 fichiers de 512 ko ("chunk")
epr-21576h_multi.ic27.chunk001
epr-21576h_multi.ic27.chunk002
epr-21576h_multi.ic27.chunk003
epr-21576h_multi.ic27.chunk004

4. Utiliser le TL866
  • Connectez l'appareil en USB
  • Verrouillez l'adaptateur sur le zif du programmateur
  • Placez et verrouiller l'EPROM sur le zif d l'adaptateur : le détrompeur côté levier, à fond à l'opposé du levier


5. Utiliser MiniPro
Attention, on va tricher avec le programmateur et faire passer notre eprom 27C800 pour une autre en DIP40 compatible
  • a. Select IC : choisir un 27C4096 @dip40 (Je choisi souvent celui d'AMD)
  • b. décocher Check ID (puisque ce n'est pas la bonne eprom)
  • c. diminuer le Voltage VPP à 12.5V
  • d. cochez Blank Check (facultatif - pour vérifier que votre eprom est bien vide)


6. Programmer les 4 banks
Tout d'abord, il faut placer le switch 27c322/other (en noir à gauche) sur la position "other" et ensuite mettre les 3 switches 18, 19 et 20 (en rouge à droite) sur off pour activer la première Bank
.

Attention de ne pas aller trop vite et de bien lire les indications ci-dessous, sinon, c'est retour à l'effaceur UV pour l'eprom :
Les chunks sont à programmer dans les sens inverse de leur numéro :
Chunk du BIOS à programmer Bank SW18 SW19 SW20
epr-21576h_multi.ic27.chunk004 #1 0 0 0
epr-21576h_multi.ic27.chunk003 #2 1 0 0
epr-21576h_multi.ic27.chunk002 #3 0 1 0
epr-21576h_multi.ic27.chunk001 #4 1 1 0

La procédure est donc (à répéter 4 fois)
  • Ouvrir le chunk dans MiniPro
  • Basculer les switches
  • Programmer la bank
Je vous conseille, à la fin, de replacer tous les switches de l'adaptateur sur off. Dans le cas contraire, vous aurez à coup sur oublié que vous n'être pas sur la bank 1 lorsque vous programmerez votre prochaine eprom.

6. Placez une étiquette sur la fenêtre de l'Eprom (Comme d'habitude)

7. Placez votre nouveau bios sur la carte mère Naomi en faisant attention au détrompeur


et c'est tout.
Si vous avez gravé un Bios multi-région, il vous suffit maintenant de changer la région (Naomi éteinte) via les dipswitch en facade
DSW2   DSW3
OFF    OFF   Japan
ON     OFF   USA
OFF    ON    Export
ON     ON    Korea

Et vous savez le plus beau là dedans ? C'est que votre adaptateur vous permettra également de faire des Eprom pour les "homebrews" de nos Sega MegaDrive/Genesis. Probablement un tuto sur ces cartmod prochainement.

3
Un slot MVS à débugger ? Une nouvelle version de l'Unibios vient de sortir ?
Dans les deux cas, il est temps d'appendre comment programmer un beau BIOS NeoGeo.

Après le petit tuto sur comment programmer un PIC (avec le K150), nous allons passer dans la cour des grands en se fabriquant sa propre Eprom de Bios NeoGeo.

Sincèrement, c'est encore plus simple que de programmer un PIC.

Voici la liste du matos nécessaire :
  • un slot MVS avec BIOS sur support tulipe (s'il n'est pas sur support, je vous suggère de dessouder l'existant et de placer un support tulipe DIP40)
  • un programmateur d'EPROM
  • une EPROM 27c1024 en DIP40 (1 € pièce sur aliexpress)

Ici encore, je vous propose du matos simple, bon marché et relativement polyvalent : le MiniPro TL866 (prix approximatif 40 € sur Aliexpress) qui gère les 27c1024 avec brio.

1. Récupération et installation du soft MiniPro

2. Récupérez le bios de vos rêves:
par exemple

3. Utiliser le TL866
  • Connectez l'appareil en USB
  • Placez l'EPROM : le détrompeur côté levier
  • Verrouillez l'EPROM avec le levier

4. Utiliser MiniPro

  • a. Select IC : choisir un M27C1024 (Je choisi souvent celui de ST)
  • b. Open File : Charger la rom de votre bios (uni-bios.rom ou sp1.bin pour nos exemples)
  • c. Programming Chip : Programmer l'EProm
Facultatif : vérifier le contenu de l'eprom via le menu Device->Verify. Si ce n'est pas correct, il faudra effacer votre eprom à la lampe UV et reprendre sa programmation.

5. Placez une étiquette sur la fenêtre de l'Eprom


6. Placez votre nouveau bios dans le slot en faisant attention au détrompeur


et c'est tout

4
Sticks Arcade / [WIP] Trash Stick
« le: Mercredi 30 Mai 2018, 14:26:58 pm »
Que faire quand on a quelque chutes de bois, un vieil encodeur et des contrôles d'arcade qui trainent dans un tiroir ?
Un stick arcade évidemment.

Beaucoup de récup donc pour ce projet qui en fait un stick arcade "budget".

Un coup de perceuse colonne


On découpe les pièces et on chanfreine quelques arètes


on les assemble (Domino de chez Festool)


et on colle puis on verni


on cable l'IPac qui trainait par là (principalement avec du fil de cable réseau) ainsi qu'un cable/connecteur "NeoGeo" (acheté pour l'occasion, c'est la seul pièce "neuve")


Et voilà l'accessoire prêt pour des tonnes de fun


Reste à faire un fond pratique, à percer en bordure pour le cable USB et à ajouter un connecteur DB15 pour permettre de connecter un second joystick sur l'IPac

5
Superguns / Supergun Small cab : 5V hors-service
« le: Dimanche 27 Mai 2018, 23:05:51 pm »
Hello,

J'ai acheté il y a quelque années un supergun deluxe qui a fonctionné à merveille sur les quelques PCB dont je dispose.
Malheureusement, il a décidé aujourd'hui de me faire défaut.

J'ai vu en direct la LED rouge clignoter et s'éteindre alors qu'apparaissait une odeur de brulé. J'ai évidemment bondi sur l'interrupteur de l'alim mais le mal était fait : La diode 5V ne s'allume plus et le rail 5V du jamma est à 0.

Avez-vous une idée de quel(s) composant(s) regarder et éventuellement remplacer ?

Merci d'avance pour votre aide.

6
Chihiro / Freeze sur Chihiro après 90 secondes
« le: Dimanche 29 Avril 2018, 11:13:31 am »
Hello,

J'ai acheté recemment une Chihiro T3 sur Neo-Arcadia mais malheureusement, il y a un gros problème : le système freeze après 80-90 secondes (écran fixe).
Que ce soit dans le setup, lors du chargement d'un jeu (netboot) ou même sans rien faire, la Chihiro se bloque systématiquement.
J'ai testé sur 3 Naomi différentes et ai mesuré le 5 V sur chaque pour être certain que ce n'était pas un problème d'alimentation.

En attendant un improbable arrangement avec le vendeur  ::), j'aurais besoin de vos lumières pour essayer de trouver la cause de la panne et éventuellement régler ce différent au mieux pour tout le monde.

Merci d'avance pour vos suggestions.


7
Tu as une Naomi, une Chihiro ou une Triforce et tu as envisagé d'acquérir une netdim ?
Alors ce tuto est pour toi qui as besoin d'un PIC Zero key.  :-)=

A quoi sert ce PIC ? Il permet de forcer la Naomi a accepter le jeu que tu vas injecter comme si il y avait un PIC de sécurité officiel (différent pour chaque jeu).
Tu pourras ainsi débrancher ton Raspberry dès la fin du chargement du jeu sur la Naomi ou même booter directement à l'allumage sur le dernier jeu chargé si ta Netdimm a une batterie valable.


Voici la liste du matos indispensable pour faire son propre PIC ZeroKey :
- un programmateur de PIC
- un PIC 16F628A en boitier DIP (moins de 5 euros sur le net, peut-être meilleur marché dans un magasin d'électronique local)

Et c'est tout :)

Chers amis, je propose donc d'étudier cette réalisation sous Windows et avec un programmateur très courant, simple à utiliser et super bon marché : le K150


Vous allez voir que la partie la plus difficile n'est pas la programmation à proprement parler mais la configuration/installation du K150 (et ca relève du niveau CM1 :) ).

Le K150 se trouve à une dizaine d'euros sur le net (https://fr.aliexpress.com/item/PIC-USB-Microcontroller-Development-Programmer-ICSP-k150-USB-cable-ICSP-cable/592033253.html), difficile de faire plus accessible.
Au total donc, pour 1 PIC, celà ne vous coûtera pas plus de 15 euros; soit le même prix (hors FDP) que l'on peut trouver sur ebay pour la solution clé en main (PIC déjà programmé).
Ce n'est donc pas vraiment meilleur marché (ni plus cher) de le faire soit même (sauf s'il en faut plusieurs ou que vous voulez utiliser le K150 pour programmer d'autres PIC) mais au moins vous aurez la satisfaction de l'avoir fait de vos propres mimines.

Pour faire fonctionner votre K150, il vous faut 2 programmes :
- Les drivers : PL2303_Prolific
- Le programmeur : microbrn
Vous trouverez un package de ces 2 softwares : https://buyhere22.com/components/K150%20Software.zip
Le hic, c'est que ces drivers officiels ne fonctionnent pas avec Windows 10 et il vous faudra un Windows plus ancien.
Breaking news : Il existe une version officieuse pour Windows 10 - je viens de la tester et ca fonctionne (https://mega.nz/#!ziwS1ZhK - clé !qJzdPseIjBa4LLLjDj5HcbMlaIX6edUjJMM8ucklXmE).

Enfin, il vous faudra le code HEX de ce PIC ZeroKey.
Là, c'est facile, je vous le fourni : https://mega.nz/#!jiYDkZSC (clé : !UOTefGAFlOlcEW0_oUZm7KiJWNeACVACc6nudSVjQ-8).
(Attention qu'il semble différent de celui diffusé par IRO dans son tuto CF sur Naomi).

Quand tout ca est regroupé, on attaque.
1. Installation du soft.
- on installe les drivers avec reboot de la machine conseillé

2. Connexion du K150
- on branche le K150 sur son PC via un cable USB
- on ouvre le Gestionnaire de périphériques de Windows et, dans le groupe "Ports", on trouve le numéro de port du PIC (Prolific USB-to-Serial).


3. Lancer le soft
- on lance microbrn
- on impose le port relevé précédemment dans le gestionnaire de périphériques (Menu File -> Port)
- on choisi le modèle du PIC dans la dropdown "Chip Selector" : 16F628A


4. Placer le PIC
- on place physiquement le PIC dans le connecteur ZIF (le gros connecteur vert du K150) en respectant le positionnement donné par le schéma de microbrn (i.e. à partir du 2e rang et avec le petit "trou" du PIC côté levier)
- on verrouille le PIC avec le levier
- on clique sur le bouton "Read" de microbrn pour vérifier l'état du PIC (normalement ca doit marquer une suite de 3FFF)


5. Programmer le PIC
- on charge le HEX du ZeroKey dans microbrn (bouton "Load")
- on clique sur le bouton "Program" de microbrn pour programmer le PIC
- on clique sur le bouton "Verify" de microbrn pour vérifier le bon enregistrement de notre programme


6. Dans la Naomi
- on relève le levier et on enlève le PIC du K150
- on le place dans la Netdimm sur le socket prévu à cet effet (il sera peut-être nécessaire de dévisser le capot métallique) également en respectant l'orientation (le petit trou doit être placé du côté indiqué sur la netdim)


Et c'est tout.
Pour peu que votre Netdimm soit bien configurée pour le netboot (Bios récent, Firmware netboot et dip switches bien positionnés), le PIC que l'on vient de programmer vous permettra de netbooter sans tracas.



8
Vos gamerooms ! / [Consoles Rétro] Un meuble pour les brancher toutes
« le: Lundi 19 Février 2018, 23:36:54 pm »
Je l'évoquais comme raison principale de ma remotivation et de mon envie de revenir aux jeux vidéos à l'arcade et il est temps de lui consacrer un sujet qui lui est propre : mon meuble Console rétro fait sur mesure.

Il y a donc 5 mois, peu avant mon anniversaire, ma chérie, bricoleuse de son état, a profité d'une semaine de congé sans moi pour me concocter une belle surprise mettant en évidence ma collection de consoles rétro dans un meuble dédié fait sur mesure.
.
Réalisé en planches de sapin et réutilisant avec brio la configuration de la piece ce meuble permet non seulement de mettre en évidence ces vénérables objets de jeu mais également, grâce à un emplacement bien choisi, de laisser toutes les machines connectées et prêtes à jouer sans que des fils pendents ou trainent partout.

Le truc est que ce meuble est adossé à un renfoncement de la piece qui fait office de double fond et permet de cabler toutes les consoles par l'arrière.

Ce n'est évidemment pas reproductible partout mais le style "double fond" peut être exploité facilement ailleurs.

Une fois le meuble réalisé, je n'ai plus eu qu'à répartir les consoles en fonction de leur taille (les cases avaient été étudiées pour gérer 3 tailles différentes, un espion ayant conseillé ma bricoleuse pour optimiser l'espace disponible) tout en essayant tout de même de grouper les marques.

Evidemment, la place étant limitée, exit la Master System I, l'Atari 2600 et autres ancêtres un peu encombrants mais vous reconnaitrez tout de même une sélection de choix :

En haut, de droite à gauche
- Nintendo 64 Pikachu - composite (version belge   >:( )
- NES - composite
- SNES - RGB
- PS1 - composite (pucée)
- PS2 - composite
En haut, de droite à gauche
- Mega Drive - RGB
- Master System II (en cours de RGB-isation)
- Dreamcast - RGB
- Saturn
- Xbox (crystal - pucée)
En bonus, dans le coin quelques petites portables et, en cours de réfection, mon C64  ;D

J'essaye de connecter chaque console avec son meilleur signal (les non précisés ne sont actuellement pas RGB, je suis toujours en cours d'installation, et les Playstation reste en composite pour l'instant pour pouvoir jouer avec les gun), quitte à devoir acheter un cable de qualité et/ou de devoir les modder (d'où la non présence de la SMS II dans sa case : elle est à l'atelier).

Et comment faire pour que tout reste connecté me direz-vous ?
C'est très simple : ma TV a deux entrées RGB et j'ai 10 consoles. Il suffit d'utiliser le meilleur ami du rétrogamer, j'ai nommé monsieur Bandridge SVB7735 5 voies qui se glissent discrètement sur le coté de la TV :


Lorsque j'utilise une console, j'appuye sur le bon bouton du Bandridge (j'ai pris des manuels, mais il existe des automatiques) et la TV commute sur le bon canal (pour le RGB) ou je change manuellement de canal si le signal ne fait pas d'autocommutation : isolation complète des signaux grace à ce sélecteur peritel de grande qualité.

A celà, j'ai ajouté une prise télécommandée pour chaque rangée de console le tout derrière des prises parafoudre pour garantir une protection efficace et extinction complète du bazard une fois la session de jeu terminée.

De l'autre côté de la pièce, j'avais déjà des tiroires pour ranger les jeux et les manettes. Brancher les manettes et choisir son jeu restent des opérations à réaliser à chaque fois, n'ayant pas la place pour présenter les consoles avec leur manettes déjà branchées.

Encore une fois, ce n'est pas terminé et il reste à faire :
- prendre un 3e Bandridge pour la 3e entrée de la tv (qui n'est pas RGB mais recevra aisément les signaux composite), me donnant des emplacement libres pour connecter épisodiquement le C64, l'Atari 2600, un supergun ou tout autre console n'ayant pas les faveurs d'un emplacement perpétuel;
- refermer le double fond contenant les cables;
- bricoler des petits supports pour les consoles portables qui ne sont actuellement pas vraiment mises en évidence;
- monter une étagère au dessus de la TV pour présenter quelques goodies retro ou quelque jeux particulièrement intéressant;
- réaliser un caisson pour placer les Bandridges, à placer sous la TV, les rendant ainsi plus accessibles.

Néanmoins, je suis déjà extrèment satisfait de l'ergonomie et ai déjà pu profiter de belles sessions de jeu cross-plateforme quasiment sans bouger de mon pouf, calé devant la TV 28".


9
Simulateurs / [WIP] Initial D revival
« le: Lundi 19 Février 2018, 11:01:56 am »
Tout d'abord, un petit disclaimer : je suis en mode "verbeux" et j'ai envie de m'étaler sur le sujet alors si vous n'avez que 5 minutes devant vous, passer votre chemin  ;D

Il y a 20 mois, j'ai craqué à deux reprises :
- Tout d'abord mon portefeuille a explosé pour un rève de gosse : Une race cab. J'allais enfin avoir une borne de conduite; achetée sur un coup de coeur (un coup de tête ?) à l'ami Wil (le RT : https://www.gamoover.net/Forums/index.php?topic=35542.0)
- Ensuite, très grosse déception après à peine une semaine : l'écran lache. Et mon intérêt pour l'arcade fait pareil.

Je n'ai donc plus touché à mes bornes pendant plus d'un an. La déception laissée par ces ingrates maîtresses tellement fragiles ayant laissé place à d'autres activité plus gratifiantes humainement, musicalement et sportivement.

Mais on reviens toujours à ses anciennes amours. Et c'est grâce à l'amour de ma vie que j'ai repris goût aux jeux vidéos et à l'arcade.
La "reprise" a eu lieu peu avant mon anniversaire avec une superbe surprise bricolée par ma petite femme : Une armoire pour placer mes consoles à demeure, branchées et prêtes au jeu.

Je ferai un thread spécifique (https://www.gamoover.net/Forums/index.php?topic=38283) pour en parler mais cette belle armoire m'a donnée envie de bidouiller mes consoles (sortie RGB, switch 50/60, ...) et de prendre du temps pour le jeu vidéo.
En même temps, la zone réservée à ma future gameroom ayant reçu sa "clearance", il était temps de revenir sur ses occupantes.

A tout seigneur, tout honneur; c'est donc tout d'abord l'Initial D qui reçoit les honneurs de la remise en état.

L'écran en faute est un NEC XP29 multisync qui est bien plus difficile à réparer qu'un "simple" antarex. Impossible de trouver un réparateur compétent dans ma région.


La décision est donc prise de tenter d'intégrer un écran moderne qui sera, de toutes manières, une bonne entrée en matière si je dégotte un système récent (Lindbergh par exemple).

Après pas mal de tests et de recherche, je part convaincu que l'intégration d'un 32" est possible et devrait permettre une image de taille comparable en 4:3 au 29" CRT d'origine. Le tout est de trouver un écran ne dépassant pas les 730 mm de large, acceptant un signal VGA 640*480 en 4:3, pour un prix raisonnable.

Je vous passe les tests et mesurages de toutes les TV 32" de mon entourage qui s'avèrent finalement toutes un poil trop larges (j'ai même récupéré une belle 32" pouces Samsung pour une bouchée de pain qui sera finalement du plus bel effet comme écran de présentation dans la gameroom).
Le choix se porte finalement sur un écran PC : AOC 31,5" Q3279VWF (https://www.lesnumeriques.com/moniteur-ecran-lcd/aoc-q3279vwf-p42325/test.html) qui se trouve neuf aux alentours de 200 euros un peu partout. Avec ses 73 cm de large, un temps de réponse pour des FPS et son excellent rapport qualité/prix, il était le candidat idéal à mon intégration.

Dès la réception du colis, les tests et le bricolage s'enchaînent et tout sera fini en moins d'une semaine.

1. Test d'image : Pas de problèmes, l'écran accepte bien le signal de la Naomi; il est juste nécessaire de forcer l'image en 4:3 via la D-sub une fois pour toute car le traitement automatique donne une image en wide (j'y reviendrai certainement).

2. Test d'intégration (largeur) : un petit support fait rapidement permet également de valider la largeur

Remarquez qu'il y a moins d'un mm de liberté de chaque côté. Difficile de faire plus juste.

3. Test d'intégration (position verticale)  : on replace le bezel pour vérifier

Moins de 10 mm en haut et en bas entre le bezel et l'image. A nouveau, presque parfait.
Là, j'avoue que j'avais triché car, pour mon support inférieur, j'avais d'abord mesuré pour positionner l'écran au mieux.
Vous verrez que sur la photo du test d'intégration en largeur, l'écran est placé au plus haut possible contre un renfoncement du side qui empêche d'aller plus haut. Encore une fois, en constatant le bon centrage vertical de l'écran, on peut se demander si Sega ne l'avait pas prévu, tellement c'est tout juste.

On valide donc l'écran et en route pour le support : un peu de chutes de bois pour un cadre léger mais empêchant l'écran de bouger


Un peu de découpes à la défonceuse sur notre support puisque il y a des aérations inférieures et surtout que les boutons sont sous l'écran puis peinture en noir (j'ai hésité avec le gris de la charpente métallique du cab mais j'avais le noir sous la main) :


On replace l'écran et on le connecte (la poussière de bois sur le noir, ca se voit)


Et on teste le tout en place avant de remettre le bezel et le dash avec une tentative de réglage de l'image (j'y reviendrai)


A ce stade, je suis très enthousiaste et enchaine les opérations pour finaliser l'opération; j'ai donc bien entendu oublié de prendre les photos de l'avancement.
Un peu de délais a ce moment puisque mon support inférieur en bois s'avère bloquant pour le moteur du retour de force et un peu de travail de défoncage est encore nécessaire pour que l'arrière du dash puisse rentrer en place.

Une petite heure plus tard, tout est enfin remonté et je peux appeler mes testeurs favoris :


It's Alive !!!!

S'en est suivi de nombreuses heures de fun pour tout le monde et ce matin, la borne a enfin eu droit à un peu de repos avant (peut-être) un peu de travaux de finition.

Dans le cadre de cette intégration, reste à faire dans le respect du matos original (il m'est impensable de modifier de manière irréversible un élément de la borne) :
* Les baffles, positionnés de part et d'autre de l'écran avec le CRT, n'ont plus la place avec ce 32" occupant toute la largeur. Actuellement posés verticalement derrière l'écran, une solution plus ergonomique est encore à trouver et à appliquer.
* Le bezel étant prévu pour un écran convexe et le nouvel écran étant un poil moins haut que l'original, il serait peut être plus élégant de rajouter une petite latte en haut et en bas du bezel pour rattraper ce petit défaut visuel.
* Je l'ai évoqué plus haut mais l'image en 640*480 n'est pas parfaitement centrée (tant verticalement qu'horizontalement) à cause de l'ajustement automatique de l'image par l'écran. La faute en incombe peut-être à la qualité du signal de la naomi et je ferai des tests avec d'autres sources 4:3 640*480. En l'état la qualité de l'image n'est pas altérée et ce n'est pas génant du tout pour le joueur (mais on est perfectionniste ou on ne l'est pas).

Pour aller plus loin et celà sort du cadre initial de ce changement d'écran, j'ai également prévu de remettre en route le lecteur de carte de la borne qui, actuellement, est non fonctionnel. Mais c'est une opération qui est prévue après remise en état de toutes mes bornes.
Je dois également regarder comment cabler le levier de vitesse pour pouvoir être compatible avec les spécificités de Crazy Taxi qui est jouable actuellement mais sans marche arrière.

Avec ce bel écran, je peux non seulement enfin jouer avec cette merveille mais également rêver à un Outrun 2 SP ou Initial D4-5 sur Lindbergh si une occasion se présente (tant pour la carte mère que pour la FFB board). Celà devra attendre évidemment car ma nouvelle politique financière pour l'arcade est de travailler à enveloppe fermée (L'achat de l'écran AOC devra être compensé par la revente prochaine de matos; de toutes façons, je ne joue pas/plus avec mes PCB).

J'espère que que ce compte-rendu vous aura diverti et que l'intégration vous plaira autant qu'à moi.

Pour les puristes, mon NEC multysync va être stocké bien précautionneusement en attente d'une hypothétique réparation qui pourra toujours sauver une autre de mes naomi si jamais il reprenait vie.

L'Initial D n'a quasiment rien perdu au change : l'image n'a été réduite que de 1" approximativement et a gardé une belle image piquée (mais sans trame). Elle a reçu un bel upgrade pour lui permettre de revenir en force dans le XXIe siècle.



10
Suite à mon roadtrip (http://www.gamoover.net/Forums/index.php?topic=35542), une superbe Initial D a fait son apparition dans ma gameroom.
Tout d'abord grosse frayeur avec l'écran qui ne s'allumait pas : un simple cable VGA débranché de la platine, ouf.

Par contre, j'ai un petit soucis avec l'écran car, bien que parfaitement fonctionnel, un bruit d'étincelle (tic tic irrégulier mais fréquent) se fait entendre dès l'allumage.

Ca ma fait vraiment peur et je n'ose la laisser tourner pour y jouer.

L'écran est un "NEC XP29 multisync" intégré avec brio lors de la restauration du cab.

Y a-t-il un élement à surveiller, puis-je laisser tourner ?

J'ai déjà jeté un oeil à la tétine et ai vérifié qu'elle était bien clipsée. Mais peut-être un autre élément a-t-il bougé lors du transport.

Merci de vos éclairages. J'ai hâte d'y jouer mais ne voudrais pas, dans ma précipitation, endommager ce superbe écran.

11
Vos Roadtrips ! / samedi, c'est RT - c'est du lourd (Initial D3 single cab)
« le: Lundi 13 Juin 2016, 09:54:22 am »
Un petit rébus plutôt facile pour le RT prévu ce samedi chez un éminent membre de Gamoover pour obtenir une merveille qui va compléter à merveille ma collection (collection limitée par décret à 4 bornes).
Comme d'habitude le RT sera fait en compagnie de mon ami Spip mais demandera de gros gros biceps et probablement un peu de démontage.

Donc, nous allons chez :


Pour récupérer le joyaux suivant :






S'ensuivra un aménagement de ma garage room enfin prête (mais c'est un autre sujet).

12
Guncabs / Naomi Gun Cab : inversion des X sur certains jeux
« le: Lundi 07 Mars 2016, 18:04:22 pm »
Ayant enfin réussi à bien ajuster mes deux guns grâce aux infos disponibles sur les potards VR4 et VR5 http://wiki.arcadeotaku.com/w/Sega_Type_II_IR, je tente les jeux disponibles sur Naomi.

Mon setup initial (avec le GDRom de Confidential Mission) :
- Bezel Naomi gun avec 10 capteurs donc SW2 sur HOD (ON)
- SW1 sur ON également (29"/std)
Normal quoi :)

Quand je passe en Netboot de Confidential Mission, je laisse la config telle quelle et c'est nickel.
Normal toujours :)

Par contre si je Netboot Maze of the King, Lupin, Crimson OX ou House of the Dead 2, il faut absolument que je place le SW1 sur OFF (50" DLX) sinon l'axe X est inversé.
Pas normal à mon sens  :-((

Est-ce dû aux images des jeux que j'utilise ?
Sinon, pourquoi cette différence et y a-t-il moyen de la contourner parceque je vous avoue que chipoter à la gun board chaque fois que je change de jeu, ca me plait très moyen.

Merci d'avance de vos lumières.

PS : il y en a qui ont cru que je Netbootais HOTD2 ? Dans mes rêves seulement !! C'était un piège pour voir qui suivait.



13
Chihiro / Upgrade RAM Dimm board
« le: Vendredi 26 Février 2016, 12:35:02 pm »
Bon, sujet qui n'est pas spécifique à la Chihiro mais je crois que l'intérêt de passer de 256 à 512 Mo de RAM est non négligeable sur une dimm (netdimm en fait) destinée à un système Chihiro.

Ma question est simple : Peut-on simplement upgrader sa dimm en ajouter/remplacant les barettes de ram ?
Si oui, y a-t-il des critères pour ces barettes (SDRAM PC100 PC133 si je ne m'abuse) ?

Merci

14
Le Bistrot de l'Arcade / Bar-arcade à Liège
« le: Mercredi 01 Avril 2015, 14:56:49 pm »
Warzone, le nouveau bar qui mélange salle d'arcade et rock'n'roll

http://www.lameuse.be/1253351/article/2015-04-01/liege-warzone-le-nouveau-bar-qui-melange-salle-d-arcade-et-rock-n-roll

Des locaux ont déjà testé ?

15
Pachinkos / Mise en route : Tenkagetter Hideyoshi et DevilMan
« le: Lundi 07 Octobre 2013, 23:21:37 pm »
Très exactement 2 ans après leur arrivées chez moi, j'ai enfin pris le temps de me procurer un transfo stepdown pour du 24V et enfin tenter de lancer ces courieuse machines.
Comme je l'avais annoncé dans le sujet "question c..", le Devilman a fait les frais de mon impatience et a le fusible principal grillé. Le temps de me trouver des 8A, je me suis concentré sur le second qui n'était pas courant dans la commande groupée (est-ce le seul ?) : le tenkagetter hideyoshi (PhoneCell) : http://www.n-pachi.jp/machine/pachinko/sanyo/cr_tenkagetter_hideyoshi/index.html

Alors, la bonne nouvelle, c'est qu'il s'allume et que l'écran est fort joli. Par contre, le lanceur ne donne rien.
Si je ne place pas de billes dans la réserve, il me sort un code 1.
Avec des billes, l'affichage 8 digits "clignotte" (il affiche des barres en alternance mais sans chiffre matérialisé).
Si je place à la main des billes dans les poches de gains, ca commence à flashouiller et à gueuler de la musique (faudra penser à y mettre un potard).

Visiblement, il ne manque pas grand chose mais je suis resté le reste de la soirée à tout tester sans réussir à faire fonctionner le lanceur.

Une idée ? Merci d'avance  ^-



A oui, vous verrez sur la photo ci-dessous que, derrière la porte inférieure, qu'il y a un interrupteur. Une idée de son utilité ?





16
Le Bistrot de l'Arcade / Le coup de main que vous avez regretté
« le: Mercredi 02 Octobre 2013, 23:15:52 pm »
Sur gamoover, il suffit de demander des conseils ou de l'assistance et il y aura toujours quelqu'un qui apportera son aide.

Mais je suis certain qu'ici ou ailleurs votre bénévolat est parfois tombé de bien haut quand l'assisté se révèle moins passioné que vous.

Pourquoi ne pas en parler un peu sur le ton de l'humour, celà pourra permettre de décompresser du coup de sang qui vous a surement submergé à ce propos.

Je commence par une belle preuve de ma naiveté.

Il y a 2-3 ans, sur un forum de bricolage DIY qu'on ne cite plus, un liégeois demande de l'aide pour une borne d'arcade qu'il vient d'acheter et pour lequel il n'y connais pas grand chose.
Je l'oriente directement vers Gamoover et prends rendez-vous avec lui pour inspecter et tenter de relancer la méchante machine (une Virtua Fighter si je ne m'abuse).
Et donc, après 3 heures de test de démontage, de tests d'écran et de prises de note pour interroger plus compétent, l'oiseau m'annonce qu'il espère que c'est réparable facilement car il part en Australie dans 3 semaines et avait acheté la borne pour financer son voyage en réalisant une bonne plus value.
J'ai donc rapidement mis fin à mon travail et suis rentré chez moi, délesté d'une soirée entière consacrée à un gars qui n'en a finalement rien à foutre de l'arcade.


Bon, la prochaine fois je demanderais la destination de la borne  ;D

Pages: [1] 2 3 4