Note :
5
Niveau :
Commentaires : 0
Rédacteur : tibo - - Mise en Page : tibo
Le pelliculage à froid

Je profite de refaire mon cpo pour vous faire ce mini tutorial sur comment bien poser un pelliculage à froid sans avoir de bulles, il suffit juste de savoir 2-3 trucs et ça va tout seul

Ce qu'il faut :

Une pièce à pelliculer, attention, la méthode que je vais vous décrire fonctionne uniquement sur les éléments imprimés sur du vinyl (autocollant ou pas) et après avoir bien respecté les temps de séchage de l'encre. Si vous faites ça avec du papier classique ou avec une encre pas sèche, vous pourrez jeter votre déco.

 

Il faut aussi que la pièce soit bien propre, parce qu'une fois le film posé, si vous vous rendez compte qu'une poussière, un poil, un cafard ou une carte bleue sont restés sur la pièce à plastifier, il y restera à vie.

 

 

Du film pour pelliculage, par pitié évitez tous ces films de merde qu'on trouve en grande surface style Venilia and Co, allez voir un pro qui fait de l'enseigne lumineuse ou de la déco pour bagnoles qui vous donnera du vrai film, bien épais, style mactac

 

 

 

Le film doit être découpé à une taille inférieure de celle de la pièce à plastifier, d'où l'intérêt de laisser toujours des marges importantes quand vous faites un tracé et de demander à l'imprimeur de tailler large autour de la déco imprimée.

Ensuite il faut simplement un rouleau d'essuie-tout (prévoyez le rouleau entier, il va y passer), un pistolet style lave-vitres vide et une raclette pour pare-brise avec le bout rigide, pas celle avec la lamelle souple au bout, donc.

 

(Les clopes ne sont pas obligatoires)

 

 

Dans le pistolet, vous faites un mélange d'un cinquième de liquide vaisselle pour 4/5 d'eau, ça va vous faire une eau bien savonneuse, et c'est ça le secret pour ne pas avoir de bulles

 

 

Une fois qu'on a tout ça, c'est tout bête :

Vous vaporisez copieusement toute la surface du cpo d'eau savonneuse, en faisant gaffe surtout de bien faire les bords, sinon tout ça ne servira à rien.

 

 

Puis vous posez le film, si vous avez bien vaporisé, vous allez voir que le film est mobile, il n'adhère pas du tout au vinyl et ça permet donc de bien le placer, tranquillement, tant qu'il y a le « savon » il n'adhèrera pas.

Une fois le film en place (là je manque de photos, je n'ai que deux bras), il suffit de repousser avec la raclette, progressivement, toute la flotte, en partant du centre de la pièce vers les bords.

Le plus simple, c'est de regrouper toutes les petites bulles pour en former des grosses, que l'on pousse ensuite vers le bord :

 

 

Une fois qu'il ne reste presque plus d'eau sur la plus grande partie de la pièce, il faut faire sortir l'eau par les bords en faisant glisser l'eau avec de l'essuie-tout, qui va l'absorber au fur et à mesure.

La seule précaution à prendre, c'est d'y aller progressivement et en douceur, presser trop fort sur les bords aura pour effet de faire des rainures, qui se rempliront de flotte, et qui seront très difficiles à faire partir, sauf à les écraser avec l'ongle, mais elles resteront visibles.

Au fur et à mesure que vous évacuez l'eau, vous pouvez recouper les bords, jusqu'à ce que vous arriviez à l'impression (de cette manière, vous n'avez pas besoin de faire complètement sortir l'eau, puisque si celle-ci se trouve sur un bout qui va être coupé, on s'en fout).

Voilà, quand il n'y a quasiment plus d'eau entre le vinyl et le film, votre découpe est au ras de pièce, il faut juste terminer avec un torchon, en faisant bien glisser le torchon sur toute la surface, et ainsi faire sortir par les bords les dernières gouttes d'eau.

 

 

 

Selon le type d'encre et de papier employé, le fait d'avoir humidifié le vinyl peut provoquer des traces, comme un effet de moirage sur les couleurs :

 

(J'ai poussé le contraste à fond pour que ce soit bien visible)

 

Il n'y a pas de raison de s'affoler, ces traces partiront au séchage, inutile de commencer à pleurer et de rappeler l'imprimeur pour faire tirer à nouveau la pièce

Pour le séchage justement, ceux qui ont la chance d'avoir une maison bien humide et donc un déshumidificateur, il suffit de placer la feuille devant pendant deux-trois heures en le mettant à fond, ça va bien sécher le vinyl, puis placer tout ça bien à plat au soleil, ce qui aura pour effet de non seulement finir de sécher la pièce, mais également de rétracter très légèrement le film, qui va se durcir légèrement.

 

 

Ceux qui n'ont pas de déshumidificateur se contenteront de l'étape « soleil », évitez à tout prix le sèche-cheveu, qui va beaucoup trop chauffer le film et gondoler allègrement toute votre belle déco.

Pendant le séchage, il va vous falloir surveiller votre pièce, et toutes les demi-heures environ passer un petit coup de torchon pour bien appliquer le vinyl au fur et à mesure que les dernières traces d'humidité disparaissent.

La pose peut se faire 24 heures après le pelliculage, si quand vous commencez à poser votre déco le film se barre, c'est que soit vous avez pris un film de merde, soit vous n'avez pas bien séché tout ça.

Pifef

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons