Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - aganyte

Pages: [1] 2 3 4 5
1
Bornes dédiées / [WIP] Thrill Drive 2 (+GTI Club 2 + Xtrial Racing)
« le: Dimanche 07 Octobre 2018, 18:39:24 pm »
Suite au RoadTrip içi, voici le WIP de ma nouvelle borne.

D'un point de vue esthétique, la borne est en excellent état, il y aura donc très peu de travail de ce coté là.

Voila déjà le repose-fesses



et la borne sans le topper



Le tableau de bord est fissuré, l'exploitant a riveté une plaque par dessous pour stopper l'aggravation des dégâts. Ce sera surement la seule chose à reprendre sur l’esthétique de la borne  ^- (OK, ça et un petit coup de neuf sur le pédalier)

L’étiquette de la borne



La CPU et l'alimentation



Les deux connecteurs sont de types JAMMA

Voila la borne avec le topper, je précise que rien n'est vissé (ni le bezel, ni le topper). C'est juste pour la photo.



Bon, je branche la bête...la CPU s'allume....et rien d'autre...pas de son, pas d'image  :'(

Pour l'image, je suis pas surpris,  je savais l'écran HS. Mais pour le son, ça m'ennuie car j'ai peur du "RTC BAD" de la mort  >:D

Allez, pas de panique, on sort un écran VGA et un convertisseur EGA/CGA. On branche le tout.....






et




....








OUF, la RTC est toujours en vie, je vais pouvoir la dumper dans les plus bref delais.

L'image est dégueux, un petit réglage du convertisseur.



Le problème, c'est que je n'ai toujours pas de son. Je presse donc l'un des boutons de service derrière la porte. La partie démarre et le son se fait entendre (OK, ça c'est le bouton des crédits  :D ). Je vérifie le volant, les pédales, le levier de vitesse et le bouton start  :fleche: Tout est OK.

Bon voila une petite liste des opérations à venir

- Remise à neuf du tableau de bord
- Remise à neuf du pédalier
- Dumper la RTC  :fleche: OK
- Tenter un convert en GTI Club 2  :fleche: OK
- Tenter de créer un système multi-jeux (GTI Club 2 + Thrill Drive 2)  :fleche: OK...mais j'ai pas fait exprès  ;D
- Etudier la possibilité d'ajouter le retour de force (il me manque la carte de contrôle)
- Réparer l'écran ou en trouver un autre

Je suis entrain d'uploader une vidéo de test.

En bonus:

- Pour le coté historique, sachez qu'elle était en exploitation sur un ferry entre Marseille et la Corse  ;)
- Le dipswitch 1 sur la carte mère permet de court-circuiter le test de la CF au démarrage (ça boot bien plus vite  :-* )


2
Vos Roadtrips ! / [RT] Demain c'est RoadTrip !
« le: Samedi 06 Octobre 2018, 17:55:10 pm »
Voila, comme certains le savent,j'ai déménagé et la nouvelle gameroom est suffisamment grande pour accueillir une nouvelle borne et...

...Avant de vous en dire plus, je vous laisse deviner. Çà devrait pas être trop dur.







Marcus, si tu passes par là, tu te tais.  :D

3
Guncabs / Pandora Box GunCab
« le: Mardi 02 Octobre 2018, 22:15:37 pm »

4
Autres jeux & Jukebox - EN COURS DE TRI / Machine à sous
« le: Dimanche 13 Mai 2018, 10:32:30 am »
J'ouvre ce topic car j'ai besoin de vos avis  :-*

Ma femme aime bien les jeux de casino, le jeu en lui même, pas le faite de miser. J'ai trouvé ce kit sur Ali

https://fr.aliexpress.com/item/DIY-arcade-part-Bundles-Solt-game-kits-with-9-in-1-game-board-coin-acceptor-buttons/32546770870.html

La photo du jeu ressemble bien à ce qu'elle aime, mais je me fous un peu de tout ce qui est vendu avec, seul la carte mère m'intéresse. Comme le connecteur ressemble fortement à du Jamma, je me demandais si l'un d'entre vous en saurait plus sur ce type de carte ?


5
Flippers / [WIP] Table basse
« le: Samedi 24 Février 2018, 14:38:16 pm »
Comme les pièces que j'ai commandé pour le L2M2 v2 n'arrive pas (c'est la fête en chine), je m'attaque à un wip qui me trotte dans la tête depuis quelques années. Une belle table basse pour la salle de jeu  :D

Donc, ça commence en général comme ça...



Un peu de colle et quelques visses...



réalisation des équerres intérieurs (actuellement en cours d'impression)



Pour les pieds, je suis partis sur l'idée de ré-utiliser les anciens pieds coupés de mon StarTrek (pour ceux qui ont déjà vu le WIP de ce flip, ça vous parlera surement)

Pour le plateau, j'avais acheté il y a 4 ans un plateau complet de Mephisto pour 90€. Il est en bonne état, le seul soucis cosmétique notable est un décollement du vernis autours de certains inserts (décollé mais pas fendu), je corrigerais surement ce point en fin de WIP.

Le Mephisto est un flipper multi-billes espagnole, très rare si je juge par le peu d'information disponible sur la toile.



Le gros avantage est l’existence de ce flipper sur Visual Pinball, une fois la rom récupérée et installée, on peut extraire tous les sons et musiques au format WAV ou encore visualiser le script complet du flipper en langage Visual Basic (pour la compréhension du jeu et de ses règles)

Test de mise en place dans la table



à suivre... ;)

6
Contrôleurs, Interfaces & hacks / [WIP] Gamoover FFB Update
« le: Samedi 23 Décembre 2017, 19:19:25 pm »
Cela fait maintenant 8 ans que j'ai conçu le L2M2 et le L2Happ. A l'époque, il n'y avait pas beaucoup de solution, adapter un volant PC sur la borne (BP doit sans souvenir), ou faire une croix sur le FFB en adaptant juste le potentiomètre. Ces deux petites cartes ont rendues pour certains de bons et loyaux services (ma Sega Rally tourne toujours avec son L2Happ qui tient le coup malgré le temps)

C'est dernières années, les progrès sur la scène simulation ont étaient énormes, je pense qu'il est grand temps dans faire profiter les arcadeux  :D

Donc, petit tour rapide des forces en présences.

A ma gauche, l'homme qui lève le coude plus vite que son nombre, expert en explosif estival, beta testeur émérite d'une bonne partie des merdes que je conçois....j'ai nommé.....Marcus !!!!



A ma droite, l'expert du L2M2, soudeur de composants à la chaîne, gratteur de gratte de folie, et campeur de notre forum bien aimé....faite place à....Zebass !!!!!



Vous excuserez l’absence de mon beta-testeur officiel...notre cher Iro...qui croule sous une demi-tonne de panneaux DMD à la recherche d'une issue de secours  ;D

Donc, plus sérieusement, Marcus devrait s'occuper des essais sur le volant model 2 avec la contrainte de ne toucher QUE à l’électronique (de toute façon, il a pas le choix)

Zebass, quand il pourra nous rejoindre dans la bataille, fera aussi des essais sur le model 2, mais avec le droit de modifier un peu la partie mécanique.

De mon coté, j'ai dégoté dans mon stock un morceau de volant Happ. Il va me servir de base pour les essais. Si c'est concluant, je modifierais la Sega Rally.

Nous profiterons également de cette petite mise à jour pour proposer des solutions aux possesseurs de volant Model 3, mais nous n'avons pas pour le moment de beta-testeur avec ce type de matériel.

Voila, à suivre... ;)

Mise à jour du 30/12/17

Solution proposé par Lipide, peut être monté sur Happ (d'autres moteurs seront surement utilisables plus tard, le tuto sera mis à jour)


Système par Etienne / Gameseed sur Racingfr





Schémas provenant des vidéos sur youtube par EbolzMagy :

Logiciel de configuration WheelConfig v0.21 : http://www.aiwave.fr/wc_updates/1033/WheelConfig_0.21.exe

Le Module de puissance BTS7960 peut encaisser 24v.. le volant happ aussi.



Pour ma part la puissance en 12v me suffit très largement.
Je vais laisser le potentiomètre de réglage de gains de ffb accessible sur le panel pour adapter la puissance aux jeux et au joueur en live.
J'ai commencé à assembler le second module pour le deuxième panel.


ATTENTION : mon encodeur rotatif était dépourvu de résistances pull up - il est donc nécessaire d'en créer en mettant du 5v après une grosse résistance sur les pins digitales d'entrées 0 et 1. (photo à venir)
La résistance pull up doit avoir une valeur d’au moins 4.7 Kilo-Ohm


capture du test en 12v sur 360degrés


La vidéo ingame dans flatout 2 - mode derby pour que ça roxx un peu
[youtube=640,350]w0Fi1_W8ZP8[/youtube]

[/quote]

Liste des beta-testeurs du L2M2 nouvelle version (Projet Pwm2m2)
-Bandicoot
-Marcus
-Gakman (4 cartes)
-Iro

7
Cela fait maintenant une semaine que je travail en partenariat avec Iro sur la prochaine version de notre DMD-CLock open-source.

Nous avons déjà bien avancé. Elle peut afficher l'heure, la date, des scrollings d'image vertical et horizontal ainsi que des animations.

Par rapport à mes autres versions, nous avons mis l'accent sur la nécessité de ne plus re-compiler le code à chaque changement. Nous souhaitons que toutes les modifications soient accessibles par la carte SD.

De la même facon, le procédé de création d'une animation depuis un GIF se fait maintenant en seulement 2 étapes qui ne prennent même pas 5 minutes  ;)

Grace à Iro, une belle interface graphique permet de programmer l'horloge et de convertir les gifs et les images  ^-

Le développement n'est pas encore terminée (encore une ou deux semaines de patience avant la release de la première version)

En attendant, voila déjà une vidéo de démonstration de ses capacités actuelles.


Pour ce qui est du matériel, les panneaux sont les mêmes que ceux de la 128x32 monochrome. Par contre, il y a moins d’électronique à rajouter. Il vous faudra remplacer l'Arduino Due par une carte ST Nucleo F446ZE (qui intègre déjà la RTC et un capteur de température), un lecteur de carte SD et une carte SD. Le DMD-Scan n'est plus nécessaire pour ce projet.

N'hesitez pas à harceler la boite à MP d'Iro à coup de remerciement :-** car c'est lui qui m'a poussé (limite de force  :o ) dans ce projet.

Pour Info: la carte Nucleo F446ZE se trouve à un peu moins de 25€ sur Aliexpress   ^-

Je passe en version 0.1

Not a valid youtube URL
Pour les plus courageux, 7 minutes de DMD-Clock


J'ai codé un mode debug, qui permet de savoir ce que fait la carte est d'éventuellement déceler un problème de nom de fichier sur la carte SD. On peut y accéder avec un Terminal, ici avec celui du logiciel Arduino IDE



Sur cette exemple il n'y a pas d'erreur, mais dans le cas contraire, elles sont signalées.

Un exemple de montage

Je suis partit d'une planche de medium de 10mm découpée aux dimensions des deux panneaux avec peinture noir mat. Ensuite j'ai mis des entretoises en plastique pour fixer les panneaux. Pour la nucléo, je l'ai fixé avec mes supports imprimés en PLA.





Vous remarquerez la pile de 3.3v pour la sauvegarde de l'heure.

Une fois le deuxième panneau en place, ça donne ceci.





Je suis toujours en attente de l'alimentation 5v 30A, je pense pouvoir la placer derrière le panneau de gauche.

Intégration final (Aganyte)


Pièces optionnelles à imprimer en 3D

Support ST Nucleo

Support mural (à visser dans le bois d'un coté et le mur de l'autre)

8
Microcontrôleurs et électronique / [Tuto] La DMD Clock du pauvre [128x32]
« le: Jeudi 13 Avril 2017, 22:11:25 pm »
Bon, j'ai beaucoup de taf en ce moment et j'ai du mal à trouver du temps pour avancer le 128x32  :o

Je vais donc envoyer la version actuelle à Iro pour qu'il la mette en ligne. Ce n'est pas fini, mais ça suffit déjà pour se faire une horloge fonctionnelle (en stockant les animations dans la Due)

Tout d'abord, un petit topo sur la différence entre la dalle 128x16 et la 128x32. C'est pas compliqué, c'est juste deux dalles l'une au dessus de l'autre  :D

Donc, A,B,C,D,Latch,Clock et Output Enable ne changent pas. Par contre les "entrées" de données sont plus nombreuses, pour la moitié haute, et pour la moitié basse...disons D1 et D2.

Et pour la couleur  =?= ...zut...j'avais oublié, donc en réalité, on a R1,G1,B1 pour la moitié haute de l'image et R2,G2,B2 pour la moitié basse.

Si vous avez bien suivi, vous venez de comprendre que l'on peut tres facilement utiliser le programme du 128x16 sur un écran 128x32. D'ailleurs, ça donne ça


Il suffit pour obtenir ce résultat de connecter les entrées R1, R2 et B2 (Bleu + Rouge = Violet) sur la sortie Data de la Due

Cet exemple permet aussi de comprendre que si la Due n'est pas assez puissante pour gérer la couleur, on peut quand même choisir la couleur générale de l'image en mixant les entrées.



Bon, maintenant le problème suivant ;D

Pour obtenir un rafraichissement correcte de l'image (obligatoire pour les nuances), on utilise la sortie SPI de la due pour envoyer les données à 10 MHz dans le DMD. Malheureusement pour nous, la Due ne dispose que d'une seule sortie SPI la ou il nous en faudrait deux (une pour la moitié haute et une pour la moitié basse)

L'astuce que j'ai trouvé consiste à rajouter un petit composant, un 74HC08, qui va aiguiller le signal SPI soit vers la dalle supérieur, soit vers la dalle inférieur (le contrôle se fait par deux sorties sur la Due). On va donc balayer l'écran ligne par ligne (comme avant) en commençant par le haut de la dalle supérieur et en terminant par le bas de la dalle inférieur.

Les modifications sur le code source sont donc réduites, et principalement du au fait que l'on passe à une image deux fois plus grande.

Voici le schéma de câblage.



ça devrait donner un truc comme ça.


Voila, si vous avez des questions...

Programme à injecter dans l'arduino :

 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x32/Big_DMD_Clock_V0.1.rar

Ficher gerber pour le module décodeur écran
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x32/DMDRGB-CADCAM.ZIP







Le connecteur IN permet de câbler coté Arduino, le connecteur OUT est directement compatible avec l'écran.

9
Tout d'abord, je tiens à préciser que ce projet ne vise aucunement à concurrencer le projet exceptionnel de F4brice. Si vous cherchez un grand écran couleur, un serveur internet, une télécommande infra-rouge, et des animations magnifique...le tout clef en main, je ne peux que vous conseiller de passer commande à notre membre dévoué.

Ceci étant dit, J'avais depuis 2 ans des dalles leds de 16x16 pixels qui trainaient dans un tiroir de l'atelier. Quand j'ai vu le projet de F4brice, je me suis dis que l'idée était génial. En connectant 8 dalles ensemble, j'ai obtenu un écran de 128x16 pixels, identique en résolution aux dalles utilisées par Data East dans les années 90.

Quelques heures de travail plus tard, je peux vous livrer la première version (0.2) qui intègre déjà les animations des flippers Star Trek, Hook et Batman de Data East (le Teenage Mutant Ninja Turtle suivra bientôt)

Pour être intéressant, je voulais que ce projet soit totalement "open source" et avec un coût réduis au maximum.

Le code étant "open source" (c'est de l'Arduino donc avec un logiciel de compilation/programmation gratuit) vous pourrez faire tous ce que vous voulez; modification de la page d'accueil, des fonts, des animations, etc...libre à vous de vous amuser.

À l'heure actuel, les animations, et les fonts sont stockées directement dans l'Eeprom de l'Arduino Due (il n'y a donc pas de carte micro SD). Il reste encore un peu plus de la moitié de la place disponible dans le composant. Dans tout les cas, on pourra toujours rajouter un lecteur de carte SD plus tard si besoin (des librairies d’accès sont déjà disponibles pour les Arduinos)

Les animations sont codées comme suit :
- 4 "niveaux de gris", 1 bit par pixel sur 2 pages (soit 2 bits par pixel). La première page en mémoire pour le gris clair, et la suivante pour le gris foncé (un "et logique" entre les deux pages donne le tout ou rien).

C'est la méthode d'encodage sur les flippers Data East, je suis donc resté la dessus.

Pour ce qui est du montage, pas de soudure, toutes les cartes se connectent entre elles avec des câbles Dupont ou des cavaliers.

Voici une vidéo de la version 0.1 (qui était basée sur un Arduino Mega 2560, la prochaine vidéo vous montrera la version 0.2 basée sur la Due). L'Arduino Mega étant limité en vitesse, il n'y a que 3 niveaux de gris, la gestion du 4eme niveau ne fonctionnant bien que sur la Due.

Version 0.1


Version 0.2


Mis à jour en version 0.3


Changelog

-Ajout d'une mire à quatre niveaux de gris au démarrage
-La fonction Image_DOT devient Image_1Bpp, elle sert exclusivement aux images "bi-color"
-Ajout de la fonction Image_2Bpp, elle sert exclusivement aux images en "quadri-color"
-Ajout d'un fichier Mix.h (c'est le "fourre-tout" dans lequel vous pouvez mettre toutes les anims qui vous plaise)
-Ajout de tous les gifs convertis cette semaine (merci aux contributeurs de gif), ainsi que d'une animation du Circus Voltaire.
-Correction de quelques commentaires dans le code
-Ajout d'une fonction setTime (qui permet de régler l'heure quand le DS3231 est neuf, ou au passage heure d'été/heure d'hiver)
-Les pointeurs d'animations passent de 8 bits à 16 bits (j'ai dépassé la valeur fatidique des "255" dans le fichier mix.h cette semaine)
-Ajout du fichier Tmnt.h qui contient les animations du Teenage Mutant ninja Turtles (je les trouve moche donc elles ne sont pas activées, elles n'occupent donc pas de place dans le composant)
-Nous sommes actuellement à 48% d'espace occupée (bien sur à terme, libre à vous d'enlever ce qui ne vous plais pas pour récupérer de la place)

Matériel

- 8 dalles lcd 16x16 pixels (80€ frais de port compris, c'était les prix il y a deux ans)
ou
-2 dalles lcd 64x16 pixels (30€ frais de port compris, 01-02-17)
http://www.ebay.fr/itm/3-75-Unit-Board-64x16-Dot-Matrix-LED-Display-Screen-F3-75-Module-304x76mm-KEU-/191793765829?hash=item2ca7cc9dc5:g:rAUAAOSwa-dWqf6M

Exemple de prix

-1 Arduino Due (14€ frais de port compris - 01/02/17)
http://www.ebay.com/itm/1PCS-DUE-R3-Board-SAM3X8E-32-bit-ARM-Cortex-M3-Control-Board-Module-For-Arduino-/151913531405?hash=item235ec0880d:g:UPoAAOSwfZ1Wa~AD

-1 RTC DS3231 (1,19€ frais de port compris 01-02-17, ce composant fait à la fois l'horloge et la température)
http://www.ebay.fr/itm/DS3231-Precision-RTC-Temps-Reel-Horloge-Module-Pour-Arduino-Raspberry-Pi-DIY-/291955858305?hash=item43f9ecdb81:g:kusAAOSwA3dYJxeQ

On peut donc s'en tirer pour ~42€

-Un chargeur de téléphone d'au moins 1 Ampère en 5V fera l'affaire pour l'alimentation.


Schéma




Logiciel

Le logiciel de programmation est l'Arduino IDE disponible ici:
https://www.arduino.cc/en/main/software
Il faut sélectionner "Arduino Due (programming port)" dans la liste des cartes, ainsi que le port COM détecté quand vous connectez cette dernière.

Et le programme à injecter
Sources :
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/DMD_Clock_V0.1.rar  (contient aussi le projet Proteus pour simuler le dot)
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/DMD_Clock_V0.2.rar
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/DMD_Clock_V0.3.rar
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/DMD_Clock_V0.4.rar
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/DMD_Clock_V0.4v2.rar  (inversée vidéo)
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/DMD_Clock_V0.4v3.rar  (mirroré)
 http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/DMD_Clock_V0.5.zip


Logiciel de conversion BMP2DMD

Fichier python :  http://www.gamoover.net/redacteur/Aganyte/DMDclock/128x16/Convert01.py
Necessite Python 3.2 pour fonctionner : https://www.python.org/download/releases/3.2/  (Pour Windows 64bits et 32bits)
Un tuto plus précis sur son utilisation sera fait très rapidement

Exemple de création d'un scrolling vertical avec BMP2DMD



j'ai d'abord recoupé l'image pour ne garder que le logo.

puis je l'ai redimensionné pour obtenir un fichier de 128x64 pixels (à noter que tout les multiples de 16 auraient put me servir de hauteur, comme 128x80, 128x128, 128x256 etc...)

On convertit en 4 couleurs, et on retourne l'image verticalement avec IrfanView

Il faut pour cela allez dans l'option Batch Conversion/Rename du menu File (Vous remarquer l'option Vertical Flip et Custom colors:4)



Ce qui nous donne



Enfin, on lance le programme avec la commande python convert.py SF02.bmp

tout les fichiers à convertir doivent finir par 2 chiffres, "02" dans le cas présent. Si il y a d'autres images, dans le cas d'une animation, les autres fichiers seront du type 03,04,05 etc...(cela se fait automatiquement avec IrfanView quand on demande le découpage d'un gif)


Voila le résultat (à noter que j'ai travaillé sur le programme afin d'avoir une vérification visuelle rapide de ce que le logiciel voit)



ce scrolling ne pèse que 8 trames soit 2 Ko


10
Sticks Arcade / Mini Virtua Stick Pro
« le: Mercredi 24 Février 2016, 17:10:29 pm »
Voici un Mini Virtua Stick Pro. Je l'ai dessiné sous SketchUp et imprimé dans du PLA noir (impression sans support et 15% de taux de remplissage)



Il est monté en stick et boutons Sanwa (c'est de la récup). Les trous pour les visses sont déjà prévu ainsi que le passage pour cacher les têtes de visses.

Comme c'est à titre professionnel, j'ai fait sobre, mais un petit vinyle sur le dessus ainsi qu'une finition apprêt/ponçage pourrait faire classe.

le lien vers les fichiers 3D:

http://www.thingiverse.com/thing:1358486

Voila, en espérant que ça vous plaise et qu'il fasse des petits.

11
Prototypage, CNC, Impression 3D... / [Tuto] Constuire son imprimante 3D
« le: Vendredi 01 Janvier 2016, 08:30:12 am »
Je voulais savoir si certains serait intéressé par un tuto sur la construction d'une imprimante 3D à un prix correct (environ 200€, peut être un peu moins) tout en ayant de bonnes performances ( pièce max de 200mmx200mmx200mm et matériaux standards; ABS, PLA, Etc...)

La seule règle (pour que le projet fonctionne bien) -> chaque imprimante construite par un membre du forum devra imprimer au moins 1 kit pour construire une jumelle. (toutes les pièces sont réalisables en une seule impression et avec moins d'une bobine de plastique donc c'est très raisonnable)

Qu'en dites vous ?

EDIT 1:

Donc, j'ai choisi le modèle suivant:

La Wallace:



C'est une imprimante simple à construire, avec peu de pièces et un volume réduit (la taille des arbres de guidages/transmissions définira la taille de l'imprimante et donc le volume d'impression)

Spécification:

pièces imprimées : 26
pièces non imprimées : ~125+ (5 moteur pas à pas, 7 tiges filetées , 6 barre d'acier, 11 roulements linéaire, 6 roulements 323, 2 courroies, + ~89 pièces diverses; écrou, boulon, rondelles )
Cout: ~200€
Précision: X,Y,Z=0.07,0.07, 0.025mm (avec un réglage micro-pas de 4,4,2)

lien vers les fichiers 3D:

http://www.thingiverse.com/thing:14208

Vous avez sur ce lien les fichiers STL pour imprimer une version standard (on y reviendra) mais vous avez aussi le fichier SCAD qui permet de modifier l'imprimante dans une version différente (on y reviendra aussi). Il faut le sortir avec un taux de remplissage de 35%.

J'ai aussi réalisé des fichiers pour l'imprimer en 2 fois ce qui me semble idéal, mais cela dépend surtout de vote WAF (en général madame n'aime pas entendre la bestiole tourner)

!! Les liens suivants sont pour une wallace avec axes 8mm et moteur Nema 17 !!


Le lien vers les fichiers pour impression en 2 fois.

wallace (2 parts)

et un autre lien pour impression en 4 fois ou 1 fois

Wallace (1 parts or 4 parts)

Pour le deuxième lien, il faut imprimer les accouplements à part

Z coupling

Voici une photo du premier kit que j'ai sorti (pour le proto)



Liste du matériel:

5 Moteurs Nema 14 ou Nema 17 -> Trouvé 5 Nema 17 pour 52€ sur Ebay
1 Kit électronique complet pour imprimante Reprap -> Trouvé un kit complet pour 36€ sur Banggood
1 Extrudeur -> environ 20€ pour un kit tout métal
3 Paires de barre d'acier pour imprimante 3D ( Exemple: 350 mm X 320mm X 350mm donneront un volume de 200 x 200 x 170mm) -> trouvé à 26€ sur Ebay en Ukraine
7 Tiges filetées M6 ou M8
16 écrou M6 ou M8
2 écrou frein M6 ou M8
12 rondelles M6 ou M8
11 roulements linéaires LM6UU ou LM8UU -> 10€ sur Ebay
8 roulements 623 -> 5€ sur Ebay
17 boulons 10mm M3
7 boulons 30mm M3
2 boulons 50mm M3
1 planche de médium
2 courroies -> 10€ sur Ebay
1 alimentation ATX (12 V - 16 A) -> recup

Pour les boulons, écrous, rondelles, le plus économique est d'acheter tout ça en sac au détail dans un casto, leroy ou autres -> on va compter 20€

Soit 159€ pour l'instant (les kits de pièces imprimés en 3D pour cette imprimante tournent aux alentours de 50€ ce qui fait une économie appréciable grâce à l'entraide du forum)

Vous aurez remarqué que je donne le choix entre M6 ou M8 pour les axes ainsi que Nema 14 ou 17 pour les moteurs et LM6UU ou LM8UU pour les roulements linéaire.

Vous avez le choix (en fonction de la récup, ou du prix le plus avantageux) entre monter toute la machine en 6 ou 8 mm. De la même façon, les moteurs pourront être des Nema 14 (plus petit et moins puissant) ou des Nema 17...paradoxalement, le meilleur prix correspond d’après mes recherches au Nema 17 (surement du au marché de l'offre et de la demande)

Voila pour cette première présentation.


Upgrade


Support d'extrudeur MK8 (montage direct drive)

http://www.thingiverse.com/thing:1609550



Avec ce support d'extrudeur, j'obtiens une distance utile de 200mm en X et 220mm en Y

"Réglage fin" du début de course en Z

http://www.thingiverse.com/thing:1612572



Éléments de montage pour "mech endstop v1.3" sur les axes X et Y

http://www.thingiverse.com/thing:1622002

En Y



Et en X



Le projet final, avec tout ses upgrade.




EDIT 2:

Le matériel que j'ai choisi, et le prix que j'ai payé:

à titre d'exemple bien sur  ;)


!! Si vous prenez le moteur en même temps que le kit dans le lien ci-dessous, pensez à prendre seulement 4 moteurs par la suite (le faite de prendre le moteur fait gagner environ 3€ ) !!

Kit d'entrainement du filament (tout métal) -> 8,64€



Barre de guidage 2x420mm 2x400mm 2x360m -> 23,01€



8 x roulements 623Z -> 1,71€



Planche de CTP de 8mm de 320mm x 350mm (récup)



5 x Moteurs Nema 17 -> 51,25€ (Ou seulement 4 si vous avez pris celui en option avec l'extrudeur MK8)



12 Roulements linéaire LM8UU -> 7,89€



Tube chauffant pour point chaud -> 1,97€



Point chaud avec buse d'extrusion -> 3,08€



5 mètres de courroie crantée type GT2 -> 4,85€



2 thermistances (plateau chauffant et point chaud) -> 3,18€



Et en option pour un montage type Bowden (je vous ferais un topo la dessus)

Raccords et tube téflon pour montage bowden -> 2,8€



J'arrive à 19,67€ pour l'extrudeur (je vous avais annoncé 20€ donc on est pas mal), les autres pièces sont aussi légèrement en dessous de mon estimation.

Kit électronique complet (écran, bouton, nappe, Ramps 1.4, Arduino, et contrôleurs moteurs) -> 34€



interrupteur mecanique pour Reprap -> 3€ les 3 (x,y,z)



Radiateur pour Extrudeur -> 1,76€



Ventilateur pour extrudeur -> 1,29€



Total actuel : 150,41€

Vous pouvez cliquer sur les liens pour afficher l'objet et, pourquoi pas, commander si le cœur vous en dit.

EDIT 3:

Les extrudeurs:

il existe des types différents de montage de l'extrudeur.

Le direct drive:



C'est celui qui demande le moins de pièces. Il est efficace si le moteur possède suffisamment de couple et si le point chaud a été correctement usiné (afin de s'opposer le moins possible à la progression du filament)

le changement de filament demande un peu de pratique car le point chaud est juste après l'entrainement.

Le réducté:



Cette solution qui demande plus de pièces et souvent rencontrée sur les imprimantes 3D. le moteur tourne moins vite, avec un meilleur couple et permet donc de faire progresser plus vite le filament dans le point chaud (impression plus rapide)

Souvent réalisé en ABS ou PLA, j'ai déjà vu ce genre d'extrudeur fondre pendant l'impression de matières rebelles (le polycarbonate par exemple)

le bowden (direct drive ou reducté):

Direct drive


reducté (sur une Wallace  8) )


le principe est le même que celui d'un frein de moto. un tube en téflon dans lequel le filament est guidé maintient une bonne distance entre l'entrainement et le point chaud.

les avantages sont; la partie mobile plus légère car constituée seulement du point chaud, facilité de monter plusieurs points chauds sur la machine (plusieurs matériaux/couleurs), une plus grande vitesse de déplacement (grâce au gain de poids)

et les inconvénients; une construction plus complexe (plus de pièces), un réglage plus délicats pour éviter le suintement pendant les déplacements.

A vous de choisir la solution qui vous conviendra le mieux.

EDIT 4:

Au sujet des matériaux:

Le PLA :

Le PLA est biodégradable et issu de matériaux recyclés. Il est plus écolo et souvent utilisé dans les emballages alimentaire. Il peut être obtenu à partir d’amidon de maïs.

Il ramollit autour de 50°, commence à fondre à 160° et est réellement travaillé à 180° (Perso je l'utilise à 215°). Attention, la pièce finale ne sera pas très résistante à la chaleur. Il est sensible à l’humidité, il faut donc le maintenir au sec, ce qui peut aussi être un problème pour une utilisation extérieur de la pièce imprimée.

Le PLA ne plie pas vraiment, il aura tendance à casser facilement si vous le maltraitez. Il sent bon quand il fond (une odeur de pop-corn disent certains, et les vapeurs dégagées ne sont pas mauvaises pour la santé) enfin, il connaîtra un taux d’échec moins grand lors des impressions 3D. (peut être utilisé sans plateau chauffant avec du scoth de masquage et un "Raft" pour améliorer l'accroche)

L'ABS:

L’ABS est un polymère thermoplastique. Il est souvent utilisé dans les appareils électro-ménagers (les cafetières par exemple). C’est également le même genre de plastique que les Légo.
Il ramollir à 90°, commence à fondre à 180° et est réellement travaillé vers 230°. Il est donc plus résistant à la chaleur que le PLA. Contrairement à son concurrent, il se plie facilement et ne rompt pas. Il vous permettra de facilement nettoyer votre machine à l’acétone. Attention, les risques d’échec (cassure par exemple) sont plus grands lors de l’impression, notamment pour des raisons de moins grande résistance aux chocs de température. Les pièces imprimées ne craignent pas l'eau ou une utilisation extérieur.
L'ABS dégage des vapeurs de pétrole pendant l'extrusion, à réserver au garage ou dans une pièces non habitée.

!!!! Beaucoup de personne ont bouchés leurs buses d'extrusions à force de passer du PLA à l'ABS et vice-versa. En effet, les températures d'utilisations étant différentes, il peut par exemple rester des morceaux d'ABS dans la buse pendant une extrusion de PLA (à plus basse température donc) et engendrer un bouchon. Dans ce cas, un démontage et nettoyage à l’acétone est nécessaire.
Il existe aussi des filaments de nettoyage qui permettent de nettoyer la buse entre chaque matériaux en extrudant une dizaine de centimètres !!!!


Le PVA:

Ce type de filament est utile si vous avez deux têtes d'extrusion sur votre machine. En effet, le PVA (PolyVinyl Alcohol) est un plastique hydrosoluble (qui se dissout dans l'eau).

Imaginez vouloir imprimer ce pont.



l'imprimante va commencer par les pieds, mais arrivé au moment de relier les pieds entre eux, le plastique n'ayant pas de support tombera dans le vide et la pièce sera ratée.

Il existe 2 façons de contourner le problème.

Changer la forme du pont.



L'imprimante est capable d'imprimer ce pont car il n'y a pas d'angle à 90°, chaque couche sera de plus en plus décaler vers le centre du pont et l'on pourra atteindre sans difficulté l'autre coté.
En règle générale, toutes les formes à base de cercle s'imprime sans problème. Dans le cas d'une pièce droite, un angle de 60° constitue pour beaucoup la limite à ne pas dépasser.

L'autre solution, si on veut absolument conserver la forme est d’ajouter des supports:

Le logiciel qui créer le fichier pour l'imprimante est capable de détecter, et d'ajouter des supports à vos objets. Le problème étant de devoir supprimer le support après l'impression. (avec des pinces, limes, cutters, ect...) Bien sur, le taux de remplissage des supports est extrêmement faible, bien en deçà de celui de la pièce.

Tout l’intérêt du PVA est là, avec une impression bi-matériaux (grâce à deux têtes d'extrusions) l'objet sera fait en PLA ou ABS et les supports en PVA.

Une fois fini, un petit tour dans l'eau et les supports disparaitrons tout seul. (dans le cas d'une pièce en PLA, bien la sécher après l'opération)

Filament conductif:

Comme son nom l'indique le filament conductif laisse passer le courant. Il présente un profil d'impression similaire à celui de l'ABS.

Autres:

Il existe beaucoup d'autres types de filament et on en découvre de nouveau chaque jour (la Nasa travaille même sur une pizza imprimée en 3D, dans l'espace, avec des produits lyophilisés afin de créer la nourriture des très longues missions, Mars par exemple)

Pour les amoureux du flippers, j'ai déjà vu des personnes imprimer leurs propres élastiques avec du filament flexible. Il existe aussi déjà des filaments contenant; du bois, du métal, du carbone, de la pierre, du polycarbonate, etc...

Bref, de quoi s'amuser un peu.

Montage partie 1

Pièces:

Barres: 2 x barres lisses axes des z (420mm), 2 x tiges filetées pour les pieds (370mm).
Visses: 2x M3x30, 2x M3x10, 4x M3x12, 2x M3x16
écrous: 8x M3 nuts, 12x M8 nuts
Rondelles: 8x M3, 12x M8.
Roulements: 4 LM8UU.
Moteurs: 3x Nema 17 motor

Insérer 2 visses M3x30 dans les trous de blocage de l'axe Z (au centre de la pièce noir sur la photo)



Placer 2 écrous M3 en passant par les trous opposées, utiliser une visse M3 pour la maintenir en place au début (les trous sont visibles au centre sur la photo suivante)



Mettez en place les 4 roulements linéaires puis fixer les avec les pièces plastiques prévus à cet effet (utiliser 2 visses M3x16, et 2 écrous M3 pour un coté et 2 visses M3x12 et un moteur pour l'autre)



Renouveler les 3 premières étapes pour l'autre coté, utiliser des visses M3x10 à la place des M3x30 car il y aura 2 moteurs sur ce coté.

Monter les moteurs pas à pas (4 visses M3x12)



Les accouplements sur les moteurs sont très mauvais, j'ai trouvé un modèle bien meilleur (à droite sur la photo) ^-



Monter les tiges filetés et les pieds (bloquer le tout avec des écrous/rondelles M8)



voila pour la phase 1  ;)

Montage partie 2

Pièces:

Tiges filetées: 2 x 380mm
Visses : 2x M3x12
Écrous : 16 x M8, 2 x M3
Rondelles : 16 x M8
Moteur : 1 x Nema 17

Monter le moteur sur le bras de gauche (2 visses M3x12 + rondelles)



Monter les tiges filetées (déjà visible sur la photo ci dessus) avec écrous M8, rondelles M8 et barre de liaison en PLA.





Montage partie 3

Pièces:

Planche de contre-plaqué 8mm : 1x 320x350mm
Visses : 9x M3x12 + 4x M3x50 + 2x M3x35
Écrous :  14 x M3
Rondelles : 10 x M8
Tiges filetées M8 : 2x 340mm

Insérer sur une visse M3x50, une rondelle, un roulement, un galet tendeur, puis encore deux rondelles. Monter le tout sur le bras de liaison avec un écrou M3. Recommencer l’opération pour le deuxième galet, vous devriez obtenir ceci.



Vérifier que les galets tournent librement, si ce n'est pas le cas, desserrer un peu la visse de maintient.

Utiliser une visse M3x12 pour monter la roue dentée sur le moteur Nema.



Allez y modérément sur le serrage, le pas de visse est en PLA  :D

Utiliser 8 visses M3x12 et 8 écrous M3 pour monter les 2 accouplements de l'axe Z



Percer les 4 coins de la planche en CTP (1cm du bord) puis monter la planche sur l'imprimante avec 4 visses M3x50, 4 rondelles M3 et 4 écrous M3



Prenez le temps nécessaire pour le réglage du parallélisme de l'imprimante, le plateau doit se déplacer sans aucun point dur d'un extrême à l'autre. Quand vous êtes satisfait du résultat, utilisez une clé plate de 13 pour bloquer les écrous au centre sur la photo ci dessous.



Vérifiez tout au long du serrage l'absence de point dur.

Sur cette photo, on remarque le faible jeu entre l'axe du moteur et le plateau...ça passe au poil de c..



L'assemblage à droite du moteur, constitué de la barre de liaison et des deux galets tendeurs à un double rôle. effectuer le renvois d'angle pour la courroie, et permettre un réglage facile de la tension sur la courroie (par déplacement latéral).

Montage partie 4

Pièces:

Visses : 2x M3x60 (ou de la tige filetées M3) + 4 x M3x10
Écrous :  2 x M3 (ou 4 si tige filetées) + 2 x M8
Rondelles : 6 x M3
Roulement : 4 x 623 + 7 x LM8UU

Si, comme moi, vous n'avez pas trouvé de visse M3x60, couper 2 morceaux de tiges filetées à 60mm.
Utiliser du frein filet pour coller un écrou M3 à une extrémité de chaque morceau de tiges filetées.

ATTENTION: Si vous comptez utiliser l'upgrade de "réglage fin" des Z, il faut avec une visse M3x60 et une M3x70 (ou couper une tige à 60mm et l'autre à 70mm)



Sinon, utiliser directement votre visse M3x60.

Insérer une rondelle M3 puis le montage habituel constitué du galet tendeur et de ses deux roulements.





Insérer encore deux rondelle M3 puis monter le tout sur un des entrainements de l'axe Z. Insérer également deux roulements linéaire LM8UU dans l'emplacement prévu à cet effet.



Bloquer le montage avec un écrou M3 (sans serrer trop fort, le galet doit tourner librement).

Faire la même chose pour l'autre coté.



Insérer 3 roulements linéaire LM8UU sur le chariot de la tête d'impression.



Monter le tout comme ceci.



Monter la poulie d'entrainement de la courroie sur le moteur nema avec une visse M3x10 (serrer modérément dans le plastique) puis installer le moteur avec 3 visses M3x10.



Vérifier l'alignement du moteur par rapport au galet.



Visser un écrou M8 sur chacune des tiges filetés d'entrainement de l'axe Z.



Insérer le montage complet sur les barres d'entrainement et les tiges filetés. Soyez doux sur les barres d'entrainement (risque de faire sauter une bille des roulements linéaire) mais forcer vraiment pour mettre les écrous en butés dans leurs pièces respectives car ceux ci sont maintenu en position grâce à un jeu restreint.



Voila, prochaine étape le montage des courroies.

Montage partie 5

Pièces:

Visses : 1x M3x25 + 2 x M4x40
Écrous : 1 x M3 + 4 x M4
Courroies : GT2
Collier rilsan : 5

Voila ce qu'il faut faire



Couper la courroie à la bonne longueur avec une pince coupante (ne pas oublier un peu de marge pour les deux boucles de chaque coté). Réaliser les boucles de chaque coté, avec un collier par coté. Mettre la courroie en place, puis rejoindre les boucles à l'aide d'un dernier collier, serrer ce dernier jusqu'à obtenir la bonne tension (inutile de serrer trop fort, un appuis avec le doigt sur la courroie doit donner un jeu d'un bon demi-centimètre)



Placer la visse M3x25 dans le trou supérieur, puis bloquer la avec un écrou M3 (insérer dans l'emplacement prévu sous la pièce en PLA). Serrer jusqu'à bloquer la courroie en position.

Percer le plateau avec un foret M4 (visses en noir sur la photo)



J'ai choisi des visses à tête conique pour les noyer dans le bois (M4x40)

Mettre en place les visses et les bloquer avec un écrou M4 (utiliser du frein filet)

Réaliser une boucle sur la courroie, et la mettre en position.



Insérer encore un écrou M4 (frein filet obligatoire), puis placer la courroie en position.



Une fois de l'autre coté, couper la courroie à la bonne longueur (laisser un peu de jeu) et réaliser votre boucle)

Pour finir, déplacer le chariot constitué des deux galets de renvois pour tendre la courroie correctement, puis bloquer les écrous avec une clé plate de 13.




Et voila, prochaine étape, câblage et mise en place de l’électronique.


L’électronique partie 1

J’espère que vous avez bu une bière salvatrice avant la suite car nous attaquons maintenant le montage électronique.

Si vous avez pris le kit que je vous ai conseillé, vous avez sous les yeux un puzzle de cartes...



pas de panique, tout ceci s'emboite sans sortir le fer à souder.

On commence par prendre l'Arduino (en bleu) puis on insère dessus la carte RAMPS 1.4 (la plus grosse en rouge avec tout plein de petites pins). Prenez votre temps pour la mettre en place, ça serait idiot de tordre une patte.

Ensuite, on place 3 cavaliers par moteur (dans le rectangle vert ci dessous) soit 15 cavaliers.



Pour les petits curieux, nous venons de régler le mode de commande des moteurs pas à pas (1/16 de pas dans le cas présent). Les moteurs pas à pas peuvent fonctionner en mode micro pas, plus le rapport est faible, moins le moteur grognera et plus précis seront les déplacements. En contre partie, l’électronique de commande devra fournir des fréquences bien plus élevées pour les déplacements des moteurs.

Maintenant que les cavaliers sont en place, on peut placer les drivers moteurs (les petites cartes verte sur la photo exemple). Il en faut un par moteur (X, Y, Z, Extrudeur 1 et ,en option, Extrudeur 2)

Pour connaitre le sens de montage, il suffit de lire les inscriptions sur les drivers, puis de faire correspondre avec celle de la carte RAMPS.

Je vous rajoute malgré tout une photo pour vous aider.



Rajouter maintenant les petits radiateurs autocollant sur chaque composant de chaque driver.

Ce qui nous amène à un truc dans ce gout là



Il ne reste plus qu'à monter les nappes entre l'écran LCD et sa carte (en respectant les correspondances des câbles) puis à monter la carte du lcd sur la RAMPS, comme ceci.



Voila, Toutes les cartes sont montées.

Maintenant, les logiciels.

En premier, le logiciel de la carte Arduino, disponible là

https://www.arduino.cc/en/Main/Software

En second, le code source de l'imprimante 3D, connu sous le nom de Marlin, disponible ici

https://github.com/MarlinFirmware/Marlin

Commencer par installer le logiciel Arduino. Ensuite, il suffit de décompresser le zip du code source Marlin puis de cliquer sur le fichier \Marlin-RC\Marlin\Marlin.ino

Le logiciel Arduino devrait s'ouvrir automatiquement, l'extension INO lui étant réservé.

Dans outils, on sélectionne:

Type de carte : Arduino genuino Mega or Mega 2560
Processeur : ATmega 2560

On branche la carte avec le câble USB fourni sur le PC, puis toujours dans outils, on sélectionne le bon port COM.

Si vous avez un Anti-virus désactivé le (Avast ralentit considérablement la vitesse de programmation des Arduino)

Toujours dans le logiciel Arduino, sélectionné l'onglet Configuration.h

Voici les premières lignes à modifier.

Dans

//=============================================================================
//============================= LCD and SD support ============================
//=============================================================================

Pour avoir le soft en français:

#define LANGUAGE_INCLUDE GENERATE_LANGUAGE_INCLUDE(fr)

Pour activer le LCD:

#define DISPLAY_CHARSET_HD44780_JAPAN        // this is the most common hardware
#define ULTRA_LCD   // Character based

Pour activer le lecteur de SD:

#define SDSUPPORT

Pour activer le modèle d'écran que je vous ai conseillé:

#define REPRAP_DISCOUNT_SMART_CONTROLLER

Toutes ces lignes sont déjà présente dans le code, mais elles sont précédées d'un //  
Il suffit de supprimer ces deux caractères pour activer la ligne.

Maintenant, on grave ça dans la carte en appuyant sur CTRL+U

Une fois le téléversement terminé, l'écran LCD devrait prendre vie (si ça n'est pas le cas, il y a un minuscule petit potentiomètre derrière l'écran pour le réglage du contraste)

Vous devriez obtenir cela.



La prochaine étape portera sur le câblage des moteurs et une vidéo des premiers déplacements.


L’électronique partie 2

Essayons maintenant de faire bouger les moteurs.

Voici un petit schéma illustrant le câblage de la RAMPS



Les moteurs pas à pas sont constitués de deux bobines. Dans cet exemple, vous avez une bobine entre le rouge et le bleu, et une entre le vert et le noir.

Si vous voulez changer le sens de déplacement du moteur, il suffit d'intervertir les deux bobines sur la carte RAMPS.

Vous remarquez que la carte RAMPS est déjà prévu pour recevoir 2 moteur sur l'axe des Z.

Une fois les moteurs câblés, il convient de régler le courant max que l'on peut leurs fournir. Pour cela, chaque stepper driver comporte un petit potentiomètre de réglage ainsi qu'une pastille de mesure de tension.



Certaines cartes chinoise n'ont pas de pastille de test. Dans ce cas, il suffit de mesurer la tension directement sur la visse de réglage du potentiomètre avec la pointe du multimètre (une autre technique consiste à mettre une pince crocodile relié au multimètre directement sur le tournevis)

-Brancher la carte RAMPS sur une source d'alimentation (port USB ou alimentation 12v)
-Prenez un voltmètre, en position continue.
-Placer le fils noir sur la masse (la carcasse du port USB par exemple)
-Placer le fils rouge sur la pastille du driver moteur que vous voulez régler.

En multipliant la tension mesuré par 2,5 vous obtiendrez la limite en courant que vous avez à l'heure actuel.

Exemple:

pour une tension mesuré de 0,4 Volt => Vref x 2.5 = 0.4 v x 2.5 = 1 Ampère

Soit un courant limite autorisé de 1 ampère. (en réalité, un peu moins mais on va y revenir)

Pourquoi limiter le courant ?

Pour obtenir de grande vitesse de déplacement avec les moteurs pas à pas, les fanas de CNC ont pris l'habitude d'augmenter la tension d'alimentation le plus possible (par exemple, j'utilise une tension de 36 Volts sur ma fraiseuse numérique avec des moteurs prévus pour 5 Volts)

Bien sur, sans limitation de courant, le moteur ne durerait pas bien longtemps.

Comment connaitre la limitation de courant de mes moteurs ?

C'est assez simple, imaginons que vous avez un moteur vendu pour un courant de 1A. Après mesure à l’ohmmètre (ou après lecture de la documentation constructeur) vous savez que les bobines ont chacune une résistances de 5 Ohms.

P = R x I² = 5 * (1)² = 5 Watts

I = P / U => soit avec une alimentation 12 Volts => I = 5 / 12 = 0,416 Ampères

Le courant ne devra pas dépasser 0,416 Ampères si vous utilisez ce moteur sous 12 Volts.

Pour finir, il faut savoir que la limitation du courant doit être 70% plus grande que la valeur recherchée.

soit 0,416 x 1.7 = 0.7 Ampères

Il faudra donc régler la limitation à 0.7 soit pour boucler la boucle 0,7/2,5 = 0,2828 Volts comme réglage sur le driver moteur.

Je vous donne mes réglages à titre d'exemple:
X:0,66v
Y:1v
Z:0,66v
E:0,66v

Comme vous le voyez, j'ai du augmenter plus "Y" que les autres, le plateau (surtout avec le lit chauffant et la vitre) demande un effort plus important que les autres axes pour se mouvoir. J'ai donc était obliger de sur-alimenter le moteur sur cet axe.

Dans la pratique, il n'est pas rare de sur-alimenter un moteur pas à pas dans un usage CNC, certains vendeurs n’hésitent d'ailleurs pas à donner des estimations sur les limites max du moteur (c'est le cas du lien que je vous ai donné en début de tuto)



Une fois les limitations de courant correctement régler, il faut s'assurer que les déplacements le sont aussi.

Vous avez peut être utilisé des pignons, tige filetées, ou courroies différentes des miennes. Il faut donc rentrer un réglage dans Marlin afin qu'un millimètre de déplacement demandé, donne bien un millimètre de déplacement dans la réalité.

Voici une page qui permet de ne pas faire les calculs soit même. On rentre son matériel et le site nous donne la valeur à donner dans Marlin.

http://prusaprinters.org/calculator/

Après quelques essais, j'obtiens ce réglage:

X = 50,5 impulsions/mm
Y = 50,5 impulsions/mm
Z = 2560 impulsions/mm

Il suffit de modifier la ligne de configuration de Marlin comme ceci :

#define DEFAULT_AXIS_STEPS_PER_UNIT   {50.50,50.50,2560,500}  // default steps per unit for Ultimaker (X,Y,Z,E)

puis de reprogrammer l'Arduino.

Ne faite pas attention à E, il s'agit du réglage de l'extrudeur, qui viendra plus tard.

Il ne vous reste plus qu'à connecter le 12 Volts sur la RAMPS. Il s'agit des câbles rouge et noir en bas à gauche sur le schéma ci dessus. L'arrivée 5 ampères suffit pour alimenter les moteurs et l'extrudeur, il faut par contre rajouter l'arrivée 11 Ampères si vous voulez utiliser un plateau chauffant (soit 16 Ampères au total, donc attention au choix de l'alim...on y reviendra)

Voila, vous pouvez utiliser les commandes manuelles pour tester vos axes, comme sur la vidéo ci dessous.


12
Prototypage, CNC, Impression 3D... / Imprimante 3D Print-Rite
« le: Samedi 24 Octobre 2015, 18:47:23 pm »
Comme prévu, j'ai passé le pas et j'ai acheté ce modèle en Allemagne pour environ 300€ fdpin (j'ai eu du bol avec le cour de l'euro  :D )

Print-rite 3D printer



L'imprimante est arrivée en moins d'une semaine dans un gros carton joliment décoré.

L’assemblage ce fait en moins d'une heure car elle est en seulement 5 morceaux. Une clé USB est fournie avec les logiciels et vidéos de montage/utilisation.

Voila l'imprimante dans le salon...



et un premier essai (il s'agit d'un modèle de test trouvé sur la fameuse clé usb)



J'ai aussi fait un bracelet pour la grande qui ne voulait pas me lâcher  :-\

Bon, c'est pas tout ça, maintenant que j'ai l'imprimante 3D, j'attaque ma fraiseuse CNC V2.

Mostly Printed CNC



Environ 133 heures d'impression pour l'ensemble des pièces  :?

La première pièce (4h50 d'impression, 50% de taux de remplissage, 0,26mm par couche)





à suivre bientôt sur un prochain WIP  ;)


13
Tout est dans le titre.



Mini Fabrikator

Les dimensions d'impression sont de 8x8x8 Cm

14
Flippers / Resurrection d'un flipper avec un Raspberry Pi et 1 arduino.
« le: Mardi 24 Mars 2015, 21:34:18 pm »
Voila une résurrection d'un flipper à partir d'un plateau (acheté sur Ebay pour une bouchée de pain), d'un raspberry Pi (pour la gestion du jeu, des musiques, et des animations sur écran lcd) et de deux arduinos (pour la gestion des lampes, switchs et bobines)

C'est juste beau  :-*



http://www.raisinggeeks.com/blog/2013/08/making-fireball-hd-pinball/

15
Consoles retros et jeux électroniques / [WIP] Victor V286P
« le: Jeudi 08 Mai 2014, 09:02:14 am »
Bon, celui là n'est pas un WIP purement arcade, mais je vous l'expose quand même car je suis bien content et il a qu'en même un rapport avec le retro-gaming.

Permettez moi de vous présenter le pc "portable" Victor V286P....mon premier véritable ordinateur. J'avais 13 ans, et on me l'avais proposé pour 500 Francs d'occasion, ce qui pour l'époque était une affaire à ne pas manquer.



Les caractéristiques du monstre :

Année de fabrication - 1988
Processeur Intel 80286 cadencé à 10 MHz
1 Mo de mémoire RAM
Disque dur de 30 Mo
écran Monochrome à plasma 10" - 640x480 - 16 nuances
Et un bon vieux MS-Dos (non pas de windows, tout en ligne de commande)

Je suis absolument incapable de me rappeler ce qui est arrivé au modèle que j'avais, il m'a servi de longue année avant de mourir pour cause de mauvais soin (physique). Oui, le jeune Aganyte n’était pas celui que vous connaissez aujourd'hui (qui a dit un vrai sauvage ?!!)

Cela fait bien 3 ans que je cherche régulièrement sur les sites d'occasion et/ou d’enchères pour en retrouver un, c'est un peu ma madeleine de Proust même si une calculatrice d'aujourd'hui et 10 fois plus puissante que ce dinosaure mais serions nous de vrai old school gamers sans cette caractéristique que nous partageons.

On tombe bien sur ce genre d'annonce, mais bon...

V286P à petit prix

Il y a 2 semaines, je tombe sur un exemplaire en vente aux enchères aux pays bas pour 40€  :o

Le vendeur précise qu'il ne marche plus, que ça fait 20 ans qu'il est stocké et que c'est probablement l'interrupteur de l’alimentation qui déconne. Ils sont trop fort ces vendeurs qu'en même, ils trouvent toujours la panne (facile à réparer) en 5 minutes mais ils n'ont jamais le temps de s'en occuper... :P

Je gagne donc finalement l’enchère pour....40€ (c'est bizarre d'habitude sur Ebay je gagne jamais rien, et encore moins au prix de départ  :lol: )

La bête arrive quelques jours plus tard à la maison, je branche, pousse l'interrupteur et.....


...Rien, nada, que dalle, même pas un petit sifflement.

Je démonte le bestiaux et commence les mesures sur l'alimentation -> Pas de jus en sortie.

J'ouvre l'alimentation à découpage. Elle est de type AT (avant la norme ATX) ce qui veut dire qu'il n'y a pas de PS_ON à shunter pour démarrer, juste l'interrupteur général et c'est tout.

Impossible de trouver une alimentation de rechange (tout simplement introuvable) ni même de connaitre les tensions nécessaires (connecteur et fils non normalisés).

Après une première série de mesure, je constate que le 310v continue est bien présent. Il arrive même jusqu'au transformateur DC-DC qui constitue la jonction primaire/secondaire mais il ne va pas plus loin, ce qui est normal, puisqu'il est continue. En effet pour traverser le transformateur, le signal continue de 310v devrait être hachée (et au passage abaissé)

Je regarde donc du coté du petit montage qui est censé générer le signal d'horloge pour le hachage -> 0 volts partout. Je test donc les composants qui se trouvent dans la région (diodes, transistor PUT, Triacs, résistances) et je trouve finalement une résistance de puissance coupé à l'ohmmètre (et pourtant visuellement impeccable).

On remplace la résistance, branche l'alimentation...+12v,-12v,+5v....tout le monde est là  :-)=

et hop, on test sur la bête.



Je configure le bios car le disque dur n’était plus réglé (après 20 ans, la pile du bios est complétement HS) et le dos boote du premier coup. Au début les touches du clavier étaient capricieuses mais au bout de quelques allez-retour ça remarche (doit y avoir 2 tonnes de poussières sous les touches)

Prochaines étapes :

-Remplacer la pile du bios
-Nettoyer les touches du clavier
-Remonter le tout
-Installer mes vieux jeux de l'époque (Titan, Prince of persia, Galactic Conqueror, Indiana jones and the last crusade)
et jouer  :D

En attendant, un pc portable des années 80 qui marche c'est bien...mais réussir à lui faire bouffer des données, c'est mieux.

J'ai trouvé ça :

Usb floppy disk emulator

il suffit de remplacer le lecteur disquette d'origine par cet ensemble pour se retrouver avec l’équivalent de 1000 disquettes sur une clef usb. C'est pas beau ça  :-*

Je l'ai trouvé à 15€ en chine, y a plus qu'a attendre que ça arrive...

16
Le Bistrot de l'Arcade / Machine à reparer les cd/dvd
« le: Samedi 01 Février 2014, 10:04:55 am »
J'ai envie de vous présenter un de mes derniers investissements.

Tout est partit de l'achat, dans un Cash-Converter, d'un Ridge Racer sur playstation pour 3€.



Je teste le jeu dans la play, et il ne passe pas  :-((  >:D . Comme ma play dispose d'un bloc optique tout neuf, le problème vient donc forcement du CD...



...et ça se comprend.

J'ai trouvé sur Pearl.fr (non je n'ai pas d'action) une machine à réparer les cd/dvd à un prix raisonnable (environ 30€) et comme j'ai beaucoup d'autres jeux abimés (FF8 disc 1 sur play 1, Chevaliers du zodiac sur Play 2, etc...) je me fend de cet investissement.

Voila la machine une fois à la maison.



Et mon disque après plusieurs passes.



Le jeu tourne maintenant nickel dans la playstation, un Ridge Racer de sauvé.

Voila, c'est tout.

Pages: [1] 2 3 4 5