Auteur Sujet: L'univers de King kong et ses flippers  (Lu 125 fois)

Hors ligne larson41

  • Pensionnaire
  • *
  • Messages: 46
    • Voir le profil
    • Ma chaine Youtube dédiée aux flippers
L'univers de King kong et ses flippers
« le: Dimanche 10 Mai 2020, 18:30:45 pm »
  • Ma vidéo complète :


    Contrairement à Frankenstein ou Dracula qui sont issus de la littérature, King Kong est une pure création cinématographique.
     King Kong est un monstre de fiction ayant l'apparence d'un gorille géant. Il apparaît pour la première fois en 1933 et devient rapidement une icône du cinéma fantastique. On dénombre une vingtaine de versions cinématographiques pas toutes “officielles” de King Kong.

     Le premier King kong de 1933 est le plus mythique des King Kong.
     Le King Kong d’Ernest B. Schoedsack et de Merian C. Cooper est une relecture fantastique de La Belle et la Bête, inspirée par le succès du Monde perdu (1925), dans lequel un dinosaure est capturé pour être montré à Londres. Le pionnier de l'animation image par image (stop motion) Willis O’Brien crée une marionnette de 80 centimètres de haut dont l’apparence féroce doit "faire crier les femmes", selon le souhait du réalisateur. Et pour les gros plans, il fabrique une tête géante : à l'intérieur, un mécanisme mû par six techniciens permet d’animer la mâchoire, les yeux et les oreilles du gorille de 18 mètres.
     L’immense succès du film sauve le studio RKO de la faillite !

     La même année 1933, Ernest B. Schoedsack réalise une suite, Le Fils de King Kong (Son of Kong), où l'on découvre que King Kong avait laissé derrière lui un fils. Sortie trop vite, cette suite s'est soldée par un échec commercial.

     En 1962 sort King Kong contre Godzilla de Ishirô Honda. Il fallait bien que ces deux monstres se rencontrent ! Il s'agit ici du tout premier Godzilla en couleurs, après deux premiers films en noir et blanc.

     En 1967 sort La Revanche de King Kong / king kong s'est échappé, de Ishirô Honda et Rawkin Arthur.

     En 1976 sort King Kong, de John Guillermin. Il s’agit du premier vrai remake de King Kong de 1933.

     En 1986 sort King Kong 2 de John Guillermin. Ce film est une suite directe au King Kong de 1976.

     En 2005 sort King Kong, de Peter Jackson. Ce film est le deuxième remake fidèle de King Kong de 1933 et c'est aussi le plus réaliste de toute la série de film. Une comédienne dans le besoin accepte de rejoindre le tournage du dernier film d'un réalisateur mégalo. Un prétexte pour une expédition sur une île mystérieuse, où règne une étrange créature... Un remake de grande tenue, qui brille par sa profonde humanité.

     En 2017 sort Kong: Skull Island, de Jordan Vogt-Roberts

     Enfin en novembre 2020 devait sortir en France, le film Godzilla vs Kong, de Adam Wingard. Il s'agit de la rencontre (et l'affrontement) au sommet entre Godzilla et King Kong. Décidément ces deux là ne s'aiment pas.

     Il y aura aussi de nombreuses adaptations de King Kong (dessins animés, romans, comics, jeux vidéo, parcs à thème, flippers…).











    L'image de ce gorille géant, tenant dans sa main une jeune femme et affrontant des avions au sommet d'un gratte-ciel, est fortement ancrée dans la culture populaire.

    King Kong apparait aussi dans de nombreuses publicités sous forme d'affiche et de pubs à la télé. Ici par exemple pour Coca Cola.



     King Kong est aussi un manège forain construit par Huss Rides en 2009, s'inspirant du célèbre film du même nom.



     Les passagers prennent place dans la nacelle en forme de wagon, qui peut contenir 24 personnes. Quand le tour commence, le singe, King Kong prend dans ses mains le wagon, le fait monter à plus de 12 mètres de haut et le secoue. Les passagers découvrent alors qu'il crache de la fumée, et que ses yeux deviennent rouge. Le gorille, son moment d'excitation passé, repose le wagon et laisse les passagers sortir.



     Cette attraction est présente dans 4 pays dont la France.
     En France vous pourrez trouver cette attraction dans le parc du Pal près de Moulins.
     L'attraction aussi présente depuis 2009 en Belgique dans le parc Bobbejaanland, en Chine depuis 2010 au China Dinosaurs Park et enfin en Turquie au parc Vialand depuis 2013.



     Enfin le parc Universal d'Orlando a lui aussi conçu une attraction autour de King kong à l'occasion de la sortie du film Skull Island.
     Baptisée Skull Island : Reign of Kong, cette nouvelle attraction invite les visiteurs du parc à embarquer dans de gros véhicules tout-terrain façon safari pour explorer l'île natale de King Kong. L'occasion de s'enfoncer profondément dans la jungle luxuriante de Skull Island, explorer les ruines de temples indigènes et bien entendu rencontrer le gorilles géant et les autres créatures qui peuplent l'île.


     King Kong apparait aussi sur différents flippers.
     On le voit d'abord apparaitre sur le flipper electro mécanique de Bally Hi Deal de 1975.
     Il a été produit à un peu plus de 2000 exemplaires. Kink Kong apparait de façon caricaturale sur le fronton et le plateau et s'inspire d'une scène présente dans le film de 1933.
     


     Le deuxième flipper à utiliser le personnage de King Kong a été produit au Brésil par LTD do Brasil en 1978. La compagnie LTD basée à Sao Paulo a produit des flippers de 1977 à 1984. Le fronton du flipper reproduit les élements visuels présents sur l'affiche de 1976 du film du même nom produit par John Guillermin.







     King Kong apparait a nouveau sur le flipper The Best Jump du constructeur Mondialmatic basé à Florence en Italie. Le flipper a été produit en version electromécanique et en version electronique en 1979.













     On retrouve à nouveau King Kong dans un flipper malheureusement resté à l'état de prototype chez le constructeur Data East en 1990. Il s'agit d'un flipper à affichage alpha-numérique et il existe seulement 9 exemplaires plus ou moins finalisés en version prototype. Chacun de ces prototypes présentent des différence au niveau des éléments présents sur le plateau. Parfois se sont les visuels des plastiques qui changent, parfois la longueur des doigts de flip... En fonction des prototypes les effets sonores sont plus ou moins complets.

     Le designer est Jerry Armstrong et les illustrations sont de Kevin O'Conner.
     Les autres jeux illustrés par O'Conner sont Indiana Jones, Monster Bash, Pirates des Caraïbes, X-Men, The Sopranos, Le Seigneur des anneaux, Dirty Harry, Batman, et bien d'autres...

     Détail intéressant, King Kong escalade la tour Sears à Chicago dans l'Illinois au lieu de l'Empire State Building à New York dans le film. Certainement un clin d'oeil envers Chicago la capitale mondiale du flipper !



     Les trois équipes sportives nationales de Chicago (depuis 1992) sont représentées sur le plateau de jeu à savoir : Chicago Bulls, Bears et Cubs.



     Alors pourquoi ne pas avoir lancé la production du flipper ?
     Deux théories s'opposent.

     La première théorie serait que Data East n'aurait jamais pu obtenir les droits pour utiliser la license King Kong. Personnèlement, je ne le crois pas. Un fabricant ne passerait pas plusieurs mois à travailler en pure perte sur de nombreux prototypes s'il n'était pas sûr de pouvoir obtenir les droits...

     La seconde théorie beaucoup plus probable repose sur le fait d'une décision brutale de Gary Stern de ne pas lancer en production ce flipper à la suite d'une grosse colère. Il faut savoir qu'à cette époque il y avait un jeune stagiaire au sein de Data East (Michael Gottlieb) qui participait à la conception des versions prototype de ce modèle de flipper avec Jerry Armstrong. Michael Gottlieb est le petit fils de David Gottlieb et le fils d'Alvin Gottlieb. A cette époque la marque Gottlieb n'appartient plus à la famille Gottlieb et Alvin Gottlieb n'a pas encore fondé sa société mais à la suite du stage, Michael Gottlieb débauche le designer du King Kong (Jerry Armstrong) qui dorénavant travaillera pour Alvin Gottlieb puisqu'Alvin Gottlieb lance sa société en 1991. On peut imaginer la colère de Gary Stern qui en réaction décide de stopper net le lancement du King Kong.
    « Modifié: Lundi 11 Mai 2020, 23:11:38 pm par larson41 »

    Hors ligne Pierrot_n

    • Scotché
    • *
    • Messages: 451
    • Localisation: Reims
      • Voir le profil
    L'univers de King kong et ses flippers
    « Réponse #1 le: Lundi 11 Mai 2020, 16:27:05 pm »
  • Tu as l'air passionné, ce serait sympa d'éditer ton post en l'illustrant (affiches de films, photos des jeux, des lieux,....)  ^-
    Mes recherches : Borne Ninjawarriors ou toute pièce de la borne, side droit Taito Space Gun, bornes Disc of Tron, Crack Down, NHL Open Ice et Hit the Ice.

    Mes joujoux, ma Gameroom : Arcade New Games N'Styl25 X-Box, Taito Space Gun, Single Daytona Racecab, Cocktail Taito Space Invaders 48 en 1, Mamecab maison / Flips T2, The Machine, Funhouse, Black Knight 2000, Elvira, Ice Fever, Kiss / Baby Bonzini B60 / Super Chexx Bubble Hockey / Darts Emeraude / Pachislot Albator / Vectrex / Juke Rock-Ola 429 Starlet.
    Wip en cours : Baby Pac Man.

    Hors ligne larson41

    • Pensionnaire
    • *
    • Messages: 46
      • Voir le profil
      • Ma chaine Youtube dédiée aux flippers
    L'univers de King kong et ses flippers
    « Réponse #2 le: Lundi 11 Mai 2020, 22:59:03 pm »
  • Tu as l'air passionné, ce serait sympa d'éditer ton post en l'illustrant (affiches de films, photos des jeux, des lieux,....)  ^-

    Bonjour,

    Oui effectivement, on peut dire que je suis passionné au point d'avoir lancé une chaine YouTube autour des flippers. A la base, j'ai commencé à fréquenter les salons/conventions où sont exposés des flippers le temps d'un week end depuis l'an 2000. A l'époque il n'y avait qu'un salon par an à Vierzon. Depuis il y en a aux 4 coins de la France et j'essai de me rendre sur beaucoup d'entre eux. Je me suis beaucoup documenté sur le sujet au travers de livres et depuis les années 2000 aussi au travers d'internet. Bien sûr, je ne sais pas tout et d'ailleurs je suis certain que beaucoup de personnes en savent plus que moi (les anciens exploitants qui ont connu tous ces décennies au travers de leur métier par exemple ou les collectionneurs qui ont parfois des modèles rares, insolites des marques exotiques ou des prototypes).
    C'est un ami youtubeur geek qui, voyant que j'avais quelques connaissances sur le sujet, m'a incité à me lancer !

    Effectivement agrémenter le texte avec de l'image c'est plus fun, mais l'idée générale est quand même d'inciter les gens à regarder la vidéo lol.
    J'ai mis quelques photos rapidement ce soir, je vais tenter d'améliorer la mise en page et de mettre plus de photos plus tard car pour l'heure le temps me manque, le travail reprend pour moi de façon physique dès demain… J'aurais préféré rester en télétravail !
    « Modifié: Lundi 11 Mai 2020, 23:33:15 pm par larson41 »