Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - pn_jeux

Pages: [1] 2
1
Bonjour, voici un possibilité pour réaliser des "plateaux" Stepmania robustes et pas chers. La photo parle d'elle-meme:
Sur l'exemple, chaque case fait 20 x 20 cm. Cela me paraît un bon compromis entre taille exploitable et encombrement. J'ai pour ma part récupéré tous les ingrédients:
- Panneau stratifié ou bakélisé (vieux meubles)
- Micro-switches (ceux de contact de porte de four à micro-ondes conviennent)
- câble 5 conducteurs
- fiches DIN pour connexion
- "mousses" souples
- charnière piano pour l'articulation

Il faut d'abord réaliser un panneau de base supportant tout, ensuite placer les 5 "pavés" fixes (centre & diagonales) dessus.
Ensuite entailler à la défonceuse les logements des micro-switches pour que le corps de ceux-ci affleurent tout juste à la surface (seul le plot émerge, câbler et coller les micro-switches dans les logements à la colle à chaud, coller les mousses faisant office de ressorts de rappel.
Monter les "pavés" flèches avec la charnière piano sur la tranche extérieure, ce système permet de rendre les micro-switches accessibles pour une éventuelle réparation.
Il est possible de réaliser une finition plus luxueuse que la mienne...
Aucun souci après 2 années d'utilisation intensive (notamment sauts gauche + droite ou avant + arrière.) La réactivité du système est excellente (reste à voir celle de celui ou celle qui est dessus...)
Il est facile de se câbler sur les entrées manettes d'une borne m.a.m.e. existante.
Vous n'avez plus d'excuse pour ne pas adopter ce jeu génial et excellent pour la condition physique, il aurait pu d'ailleurs être développé à l'époque des Atari ST et Commodore Amiga avec les fameux *.mod ...


2
Autres jeux & Jukebox - EN COURS DE TRI / Un bowling à domicile
« le: Mardi 08 Septembre 2009, 12:40:45 pm »
Salut!
Un projet, bien sûr assez conséquent, et arrivé à terme. Il ne s’agit pas du modèle à ramassage, trop complexe (mais faisable, j’ai vu une réplique du célèbre Brunswick A2 à l’échelle ¼ sur internet.), le mien est inspiré de ceux des petites salles, à quilles suspendues par des cordes. (string pinsetter) Il est animé par un PIC16F77, programmé en basic (plus de 700 lignes !), gérant le requilleur et le comptage de points, comme sur un bowling réel. Evidemment, à une échelle réduite (ici  1/3), une piste grandeur nature mesure environ 18m de long et près d’  1,50m de large! Je suis parti de quilles en plastique, puis j’ai adapté les dimensions de la machine autour. Voici les ingrédients :
-   3 vieilles portes planes * (pour la piste)
-   un jeu de quilles jouet (3 à 12€ suivant la taille et la qualité)
-   2 moteurs d’essuie-glace (quelques € dans les casses)
-   transfo assez costaud (min. 100vA) *
-   petite alim à découpage pour l’électronique *
-   Une courroie et poulie de machine à lessiver * (pour le relevage)
-   Chutes de feuilles de pb * (pour lester les quilles et détection magnétique)
-   10 électro-aimants miniatures * (pour pincer les cordes et garder les quilles jouées hautes.)
-   10 détecteurs magnétiques (trouvés à bas prix dans une liquidation, mais certains schémas sont trouvables sur la toile, pour détecter les quilles restées debout)
-   2x 6m de corniche (pour les rigoles latérales)
-   2 micro-switches à long levier pour détecter les sorties de boule dans les rigoles
-   2 micro-switches robustes pour les fins de course du bras de levage
-   quelques rails din (modèle « fermé ») pour la mécanique de levage
-   panneaux * (récupération possible, pour la structure du requilleur)
-   un panneau fin en bois ou plastique * (bout de piste levable pour retour boule)
-   lcd 4*40 lignes * (permet d’afficher toutes les manches pour 4 joueurs)
-   électronique de gestion
-   10 rivets creux (pour guidage cordes)

* = possibilité de trouver gratuitement

Je n’ai malheureusement pas de plan détaillé (j’ai réalisé « à l’œil »), mas les photos sont explicites.  Il faut coller des disques de plomb sur le fond des quilles pour les lester et permettre la détection. Les capteurs magnétiques sont collés dans des logements pratiqués par la face inférieure dans la dernière porte. Le requilleur nécessite 2 plateaux perforés espacés d’une dizaine de centimètres ( le classique triangle équilatéral de 10 quilles, un angle vers le joueur), le supérieur avec des petits trous renforcés par les rivets pour le passage des ficelles (avec électro-aimants de pincement sur le dessus), l’inférieur, avec des grands trous pour laisser passer les têtes des quilles pour les stabiliser au relevage. Il est difficile de donner des dimensions toutes faites, car tout dépend de la taille des quilles. Le plus difficile à réaliser est le bras de levage, mais avec de la jugeotte, c’est faisable. Le mouvement doit être suffisamment ample pour laisser assez de mou aux cordes en position basse pour la chute des quilles). Mon système faisant ½ tour, avec 2 fins de course, et 2 flasques avec une découpe en arc de cercle pour éviter la sortie des cordes, est réalisable par tout bricoleur soigneux. J’y ai ajouté un synoptique avec des led’s représentant les quilles restantes, connectées aux détecteurs magnétiques. Le fond de la piste est soulevé par un 2è moteur pour rendre la boule. L’électronique de gestion n’est pas trop compliquée (détails futurs si intérêt), malgré le nombre de capteurs et d’actionneurs dignes d’une photocopieuse… Strike !

Révision :

J’ai été un peu déçu du mauvais rendu des quilles et boule en plastique (trop légères), j’ai trouvé de très jolies quilles en bois (avec la boule idem), assez chères, mais le rendu est plus proche d’un vrai bowling (bruit d’impact compris !) Leur poids est suffisant et une feuille d’aluminium ménager collée sur le fond des quilles suffit pour les détecteurs de proximité. Seul inconvénient, l’ensemble est beaucoup plus lourd à soulever et l’entraînement à courroie, qui patinait, ne convenait plus. J’ai monté le moteur sur le dessus avec une corde s’enroulant sur une poulie pour le levage (quilles + fond piste, ce qui ne nécessite plus qu’un moteur).
Il est possible de remplacer le mouvement d'1/2 tour par un mouvement linéaire si l'on a la chance de trouver un vérin électrique pas (trop) cher.
Vue arrière de la machine:

Principe du requilleur:

Schéma électronique:


3
Autres jeux & Jukebox - EN COURS DE TRI / Un projet de fou
« le: Mardi 01 Septembre 2009, 12:23:33 pm »
Salut!  ;)Un nouveau projet plus fou que tous les autres...  ;D Une vue partielle de la machine vous permet de deviner (je donnerai la réponse plus tard). Cet engin a bien sûr rapport avec les loisrs atomatiques. (Pich, on ne souffle pas...) :D A bientôt!

4
Autres jeux & Jukebox - EN COURS DE TRI / Un juke-box personnalisé
« le: Mardi 10 Juin 2008, 12:25:21 pm »
Bonjour,
   Seul cet appareil manquait à ma panoplie, par chance, j’en découvre un en très mauvais état mais quasi-complet pour 150€ et pas trop loin. C’est l’occasion ou jamais… Par chance, Pich me donne un coup de main avec une remorque car l’engin n’entre pas dans mon avion. Il s’agit d’un Jupiter 160 sélections, vraiment en souffrance… En effet, au retour, l’état me confirme un séjour prolongé dans un lieu humide : mécanique grippée, contacts oxydés, sans compter les caoutchoucs complètement mangés, certains contacts cassés, et tout (mais absolument tout !) était déréglé. Bref, l’horreur ! Avec un peu de jugeote (et du WD40 !), une bobine de xylophone de flipper en guise de bobine d’effacement, des silent-blocs provenant d’un support de moteur de machine à lessiver, et un joint de wc en guise de bande de friction, l’engin fonctionne. (Hormis un rien trop lent, reste à trouver une vraie courroie) Comme le meuble style console ne me plaît pas (il est de toute façon fort abîmé, ce sera sans regret… Il est évidemment pas question de faire subir le même sort à un Wurlitzer 1015 ou autre Ami Continental…), j’en réaliserai un style pupitre avec mécanisme apparent en m’inspirant des Seeburg ay160 ou ds160. L’appareil fonctionne maintenant impeccablement pour un prix tout compris dans l’ordre de 250€. Comme certains amateurs de juke-box, mais découragés par une mécanique malade (je les comprends !), transforme leur engin en mp3, j’ai déjà vu des mécaniques seules, complètes, vendues à des prix attrayants. Cela peut donner des idées, reste à réaliser le meuble, en mdf, avec des assemblages « Lamello », c’est faisable. Le voici lorsque je l'ai ramené:


...et le voici terminé, en parfait état de marche.


Oui, voilà le chariot déposé, nettoyé, lubrifié et essayé à vide:


La mécanique en état de marche:


Son nouvel habit en construction...


5
Bordel en cours de tri / Clone space-invaders en couleurs
« le: Jeudi 08 Février 2007, 12:47:58 pm »
Bonjour,
       Je suis tombé sur ça: http://www.quinapalus.com/picsi.html  Je l'ai réalisé (le PIC16F628 est à moins de 3€!), en un seul mot: génial! :D ^-^ Le tout tient sur une minuscule platine (surface inférieure à une disquette 3"1/2), et possède une sauvegarde des records en eeprom, le pic est quasi-saturé. Il foctionne en péritel RGB ou un moniteur arcade.

6
Le Bistrot de l'Arcade / Le pouvoir de la mécanique et de l’électromécanique
« le: Lundi 15 Janvier 2007, 13:50:07 pm »
J’avais organisé une petite fête où mes gosses avaient invité des amis, d’abord des jeux d’extérieur (comme le temps était magnifique…), et ensuite entrons dans le vif du sujet, les appareils ont chauffé. Incroyable comme des gosses d’une dizaine d’années apprécient des jeux rétros (je pensais qu’il allaient trouver cela ringard, eux qui sont de la génération Playstation 2 ou Xbox) D’accord, les bornes d’arcade ont eu du succès, avec des vieux titres (pac-man, galaxians…), et le cockpit avec des courses de tous genres. Mais alors pour les décoller du flipper, baby-foot et air-hockey… Certains n’ont apparemment jamais vu de flipper ni de table de hockey, me demandant le principe du fonctionnement de ces jeux… Mais quand on y a goûté, il faut bien qu’ il y ait une fin à tout… Vu l’ambiance, je crois que je remettrai le couvert , surtout qu’il respectaient les machines…





7
Bornes génériques modernes / Problème son mvs & plantage Bonze Adventure
« le: Mardi 24 Janvier 2006, 12:42:26 pm »
Salut! J'avoue que je patauge... :evil: Quelqu'un m'a passé 2 slots mvs (un double et un sextuple), même symptôme : muets comme une carpe, alors que les contrôles intégrés (tuut...tuut...) donnent du son, un jeu enfiché fonctionne, mais sans son...(J'ai bien évidemment vérifié les paramètres.) Autre problème, une pcb Bonze adventure m'a lâché en peine partie, les tentatives de démarrage échouent, et l'engin ne donne plus signe de vie (affichage aléatoire), alors qu'au moment du plantage, l'image s'est figée et le son tournait en boucle...(en principe, sections audio et vidéo ok) Les eprom's sont bonnes, les cpu (68000 et Z80), paraissent ok (activité), j'ai l'impression que les pal's d'adressage sont mortes, et pas moyen de trouver leurs fichiers (Aaargh :twisted: )  :cry:  :cry:

8
Autres jeux & Jukebox - EN COURS DE TRI / Réalisez votre « air-hockey »
« le: Jeudi 08 Décembre 2005, 12:44:03 pm »
Un peu hors sujet, d’accord, mais sympa quand même et faisant partie des jeux d’arcade, les « aînés » se souviennent de ce jeu d’adresse qui trônait au milieu des salles d’arcade, hélas disparu, tout comme les flippers et les « vrais » jeux vidéo, au profit des « usines à fric »de loteries, grues chiquées, et « bulldozers » engloutissant les ¾ des jetons joués. Malheureusement, ce jeu est assez cher, même en occasion… Reste la solution « do-it-yourself » (suite logique du flipper, borne mame et cockpit).

Ingrédients : (* = possibilité gratuits)


-     1 table stratifiée assez grande * (vieille table de cuisine)
-   quelques planches *
-   panneau pour le fond *(de dimensions de la table)
-   ventilateur « escargot » * (turbine à volute)



-   palets et poignées (trouvables chez fournisseurs d’accessoires de jeux)
-   « poissons » Lamello (système d’assemblage pour panneaux) + prêt machine



-   composants électroniques pour les compteurs  *
-   beaucoup de courage pour forer les centaines de trous !  *


Montage :

Tout d’abord séparer le plateau de table des pieds (par chance, la mienne est dotée d’un piétement métallique facile à démonter). Eventuellement retirer le jonc sur le pourtour (« T-molding »).
Commence le travail de patience : tracer un quadrillage d’intervalle de 2,5 cm sur toute la surface, en tenant compte des ouvertures des goals. Rapporter avec précision ce quadrillage sur le verso de la table. A l’aide d’une mèche de 6,5mm de dia., avec l’aide d’une jauge de profondeur (important !), forer côté verso à la limite du stratifié (ne pas traverser !). Ensuite, terminer côté stratifié avec une mèche de 1,5mm de dia. (la mini-foreuse est aussi mise à l’épreuve !) Si le tracé a été bien fait, vous tomberez au centre des trous de 6,5mm forés précédemment. Ne pas oublier de découper les goals à la scie sauteuse. Le « grand » diamètre permet de limiter la perte de charge du « soufflage ».
Avec les planches (10cm de large conviennent bien), monter le cadre autour du plateau en laissant dépasser de 2 cm côté stratifié, le « Lamello » est bien pratique. Monter quelques renforts suivant l’emplacement des pieds et autour des ouvertures des poches. Reste à monter le fond sans oublier la découpe des goals et du passage d’air de la turbine « escargot », on obtient donc un caisson pressurisé. (faire un cordon de colle pour rendre l’ensemble bien étanche). Monter les « poches » qui récupéreront les palets. J’ai dû rehausser la table pour ne pas se plier le dos en jouant. La partie comptage utilise des c-mos classiques (récupération d’anciens montages). Une « barrière lumineuse » au-dessus des poches (sens de la longueur), juste sous le plateau, permet de détecter la chute des palets. Le résultat obtenu est impressionnant, si la table n’est pas d’aplomb, le palet glisse tout seul… Un déflecteur (1/4 de rond concave au-dessus des poches, côté paroi, empêche les palets rapides de rebondir au-dessus des goals. Assez facile, mais beaucoup de travail. (trous), mais le jeu en vaut la chandelle, le mien m’a coûté 10€ ! («poissons  Lamello » et boîtier compteurs). Bon amusement !

9
Vos Roadtrips ! / Et encore une de sauvée…
« le: Mercredi 16 Novembre 2005, 12:39:02 pm »
Par le plus grand des hasards, mon frangin revenant d’une visite familiale, aperçoit une borne d’arcade mise au rebut, attendant le ramassage des « vieux objets ». Evidemment, au retour, il me prévient qu’il avait vu une borne rouge en relativement bon état. Nous y retournons avec le break du paternel (heureusement, car le mien est trop petit), à deux, il fallait bien tout pour la charger, il m’avait prévenu que c’était un mastodonte, par chance, elle entre tout juste dans la C5.  :P (merci papa !) Au retour, (dommage que l’aggloméré ait pris l’eau par endroits !), l’électronique paraît en bon état, avec un slot MVS en prime…  :D Elle s’allume, mais indique un défaut système. Après un forçage « réglages d’usine », tout rentre dans l’ordre, avec un jeu chouette de football (Super Sidekicks).

10
2eme Bordel en cours de tri / « Simulation mécanique » revue et corrigée
« le: Mardi 15 Novembre 2005, 12:52:33 pm »
Le système que j’avais conçu pour mon cockpit fonctionnait bien (« relais » de démarreur), mais était extrêmement bruyant.  :lol: Par chance, j’ai récupéré 2 moteurs provenant de visseuses à accu déclassées. En y montant une masse de plomb en excentrique avec un collier de plomberie, j’ai un vibreur de gsm  pour baleine (voir photo).  :evil: Trève de plaisanterie, le rendu est excellent sur le cockpit, il suffit, sur le schéma précédent, de remplacer les « bendix » par les moteurs, les mosfets peuvent être des BUZ11, suffisants en courant (supportent 50A), et monter le plateau supportant le siège sur une suspension élastique (pour na pas que toute la maison vibre…) :x , avec des blocs de polyester (blocs blancs translucides) utilisés pour protéger du matériel fragile, cela convient bien. Attention! monter une garde autour au cas où cela se détacherait… :lol:

11
Bornes génériques modernes / Missile-Command ne veut rien savoir!
« le: Jeudi 08 Septembre 2005, 12:39:56 pm »
Bonjour, je suis en train de me battre avec 2 "Missile-Command", au départ, je n'avais rien, que dalle! Malgré le remplacement du 6502, des ram's et des eprom's groupées dans un seul boîtier pour éviter de remplacer tous ces supports de m... Sans compter la quantité de 74xx remplacés!  :P Une image aléatoire s'affiche et les signaux d'horloge et de synchro fonctionnent, mais sans plus... Autrement dit dans l'ordre: :cry:  :twisted:  :evil:  :nul:  Sur d'autres cartes (Pacman, Galaxians), j'ai su mettre la main sur un programme de diagnostic plus poussé que celui d'origine, le système pouvant démarrer même avec bon nombre de composants malades, mais introuvable sur la toile pour M.C. Je devrais finir par reproduire la c.a.t.-box d'Atari, si je n'en vois pas le bout (surtout que cela fait 15 ans que je n'ai plus fait d'assembleur 6502...). D'autres dépannent à l'aide d'un programme pc, mais demandent un prix démentiel. Au secours :hurle:

12
Emulateurs, Frontends & Distributions / Problème vidéo daphne
« le: Mercredi 20 Juillet 2005, 08:14:51 am »
Bonjour, je tente de faire fonctionner "Cobra command" (version laserdisc) avec Daphne. Les paramètres et chemins d'accès sont bons, j'ai les fichiers .m2v, .ogg, .dat et framefile.txt, mais lorsque je démarre Daphne, il me donne 2 messages d'erreur consécutifs: "Can't load additionnal bitmap" puis "Can't initialize video" alors que les chemins vers les fichiers sont bons.  :cry:  (Aaaargh :twisted: )

13
Bornes génériques modernes / Cherche eeprom er5911
« le: Mercredi 13 Avril 2005, 12:16:44 pm »
Bonjour,
           Je cherche (désespérément  :cry: ) une eeprom série (8 pattes) type er5911 (ou apparentée, nm59c11, st59c11...) pour une carte Astérix pour un pote. Introuvable, même dans les meilleures crèmeries... :oops:
Merci d'avance. ;)

14
Simulateurs / Simulation mécanique à partir d'un volant à retour de force
« le: Jeudi 10 Février 2005, 08:01:52 am »
Ceci est une ébauche (je n'ai pas encore eu le temps de faire un dossier sur la version définitive)

   Ingrédients :  (* = gratuit)

   - 2 « bendix » de démarreur (casses auto pour quelques €)
* éventuellement (je les ai récupérés sur des démarreurs grillés)

   - 1 transfo 12V 250Va * (récup. Vieux matériel industriel)

   - quelques chutes de panneaux *

- composants (pour pas trop cher, heureusement !)


Voici un projet permettant d’améliorer les sensations de jeux vidéo utilisant les volants (ou manettes) à retour de force, il s’agit d’un siège donnant des secousses synchronisées sur le moteur de retour de force. Le schéma joint permet de se donner une idée, mais en AUCUN CAS ne connecter une des connexions du moteur à la masse, l’ic pilote sera détruit ! (Cela m’est arrivé en prenant des mesures ! J’avais perdu de vue que la masse de l’ordi, donc du port usb, et de l’oscillo sont réunies via la terre. Heureusement le LB1847, cher et difficile à trouver, a été remplacé par un L298, de surcroît plus puissant.) L’opto-coupleur permet d’éviter cette bêtise, les 2 résistances de 100 ohms (montées dans le support du volant) permettent d’éviter cette mésaventure en cas d’erreur, une connexion avec un jack 3,5mm est pratique. Un alimentation supplémentaire est nécessaire, étant donné qu’à la commutation, la baisse de l’alimentation de puissance fait « décrocher » les fet’s. Le condensateur de 1µF en // sur les led’s permet de « gommer » le signal de hachage d’origine, ne gardant que les impulsions de « basse fréquence ». La tension étant de l’ordre de 20V à pleine puissances, la résistance de 1 kohms permet de limiter le courant à 20mA, les led’s permettent de voir « ce qu’il se passe ». Attention ! Monter les fet’s et le pont sur un dissipateur suffisant, sinon ils auront vite une poussée de fièvre fatale !. Pour la puissance, 2 « relais » de démarreur (j’avais utilisé ce système sur mon tout premier flipper !), appelés couramment « bendix » chez  les mécaniciens, sont trouvables à prix dérisoire dans les casses automobiles. Comme au départ, il ne fonctionnent qu’en traction, il faut les dépecer soigneusement et supprimer les contacts de puissance pour pouvoir accéder au plongeur « en poussée ».  Les monter verticalement et réduire la course à env. 1cm pour le donner plus de force, les effets rendus sont suffisants. J’ avais déjà réalisé un système à vérins pneumatiques, et un vieux compresseur de frigo, mais plus difficilement reproductible et coûteux, et ne fonctionnant que sur des jeux de mon cru. J’ai essayé avec « Stars wars pod racer » et un jeu de F1, avec un volant « Thrustmaster Ferrari force-feedback », cela donne bien ! Pour que l’effet soit réaliste, lorsque le moteur fait tourner le volant à gauche (choc du côté droit), le « bendix » droit doit déclencher et inversément.
Il existe une autre possibilité (que je n’ai pas essayée), il serait possible de récupérer les signaux audio g & d, filtrés en passe-bas type sub-woofer, amplifiés et commandant les fet’s (utilisables pour tous les jeux vidéo et même en home-cinéma.). Pour le montage, le plus simple étant de faire une galette géante, l’emplacement d’origine pour la crème servant  pour le support, les 2 « bendix » et l’électronique de puissance. Les croquis et photos permettent de voir comment je m’y suis pris

15
Annonces - Suggestions / Tout une pcb dans un fpga...
« le: Lundi 31 Janvier 2005, 12:49:52 pm »
J'ai trouvé un site génial: www.fpgaarcade.com, ils parviennent à intégrer toutes les fonctionnalités d'un pcb (fichiers téléchargeables) dans un seul fpga (une seul puce, quoi!) :D . Malheureusement, je ne sais pas maîtriser ce type de composant (honte sur moi  :nul: ) Peut-être qu'un des adeptes du site y arrive.

16
Annonces - Suggestions / Clips (jeux) vidéo
« le: Lundi 31 Janvier 2005, 12:44:51 pm »
Allez jeter un coup d'oeil à www.powerstrike.net/flovies.html, vous verrez notamment les talents cachés de mrs pac-man. :D

Pages: [1] 2