Auteur Sujet: [DIY] SuperGun  (Lu 2953 fois)

Hors ligne Imalipusram

  • Curieux
  • *
  • Messages: 10
  • Localisation: Paris
    • Voir le profil
[DIY] SuperGun
« le: Lundi 25 Février 2008, 14:45:07 pm »
  • Hi guys !

    Ca fai tun moment que j'étais pas passé par ici, mais bon, après avoir posté ce tuto sur divers forum, je me disais qu'il avait sa place ici... donc acte.
    (c'est à la limite du flood cross-forum... ça compte ? :) )


    Nous voilà partis pour la réalisation de la caisse d'un SuperGun au format '2 players' (comme les BlastCity, et autres Raijins).
    Choisissez vos dimensions à votre guise : du moment que deux joueurs tiennent côte à côte et que l'alimentation rentre dans la boîte, c'est bon.
    Celui là fera 70cm de large, 22cm de profondeur et 8 cm de hauteur.
    Trouvez un magasin de bricolage pour faire les découpes.
    Medium (MDF) de 10mm pour le fond et le 'couvercle', Medium (MDF) de 20mm pour les quatre petits côtés.
    Certains diront que je fais dans le massif, je dirai oui, mais ça tient bien, ça leste l'ensemble, on peut visser dedans sans grande crainte de passer à travers ^^
    Une fois que vous aurez fait les yeux doux au monsieur responsable de la découpe de bois (la plupart des magasins refusent les découpent inférieures à 10cm), vous aurez ça entre les mains :


    Choississez une des petites pièces, elle servira de côté gauche (ou droit) pour fixer le peigne jamma.
    Hop, on trace l'emplacement, on prevoit un peu de marge poru l'encastrer dans le bois et ainsi limiter les risques d'accrochage, et on se lance.
    1- traçage
    2- perçage (pour passer les outils pour la phase 3)
    3- creusage


    Quelques coups de cutter, ciseau à bois, papier de verre, rape, plus tard, le peigne peut être mis en place dans la fente prévue à cet effet.


    Passons aux autres mutilations de bois nécessaires.
    Comme il faudra un jour ou l'autre fixer des stick et des boutons, marquons leur emplacement.
    Là c'est chacun sa sauce.
    Regardez comment c'est sur un stick 'officiel', faites des tests sur un morceau de carton, récupérez le plan solidworks/autocad d'un panel 'pro', demandez à votre petite soeur...
    Bref, tracez les emplacements avant de percer.


    Une fois le marquage fait, sortons les outils.
    Dans l'ordre :
    - Mêche de 4 ou 5 mm pour les vis qui tiendront les sticks. (j'utilise des jolies vis à tête bombée qui vont très bien, vous verrez dans le tuto suivant)
    - Mêche à bois de 19mm (si vous avez que 15 ça suffit largement), c'est pour le trou de sortie de la tige du stick.
    - Mêche à bois de 30mm, pour les boutons, de 30mm que ce soit chez Sanwa ou chez Seimitsu
    Ici, mon bouton start est aussi de 30mm, sur les panels officiels, il fait 24mm, prévoir donc la mêche en fonction si vous voulez rester au plus près des 'vrais'.
    (vu le prix de ces mêches, une seule suffit, je pense, mais bon ...)


    Hop, on perce !
    Pour les petits trous, avec la mêche de 4/5mm, pas de souci.
    Pour les plus gros, bloquez bien tout, quitte à monter dessus à pied joints si vous avez pas d'établi.
    Moi je m'installe dans le couloir, avec 4cm de bois de récup dessous, la planche à percer, et un pied fermement posé juste à côté du futur trou.
    Ces grosses mêches à bois génèrent beaucoup d'efforts sur les pièces, donc faut bien tenir la perceuse pour eviter les sursauts et donc des pieces de bois abimées, et donc gâchées la plupart du temps.
    Si vous avez peur de ruiner le joli bois que vous venez d'acheter, entrainez vous quelques fois sur un martyr. Ca vient vite, vous verrez.
    Bref, ça donne ça. 


    Ce qui est 'marrant' avec ces mêches à bois, c'est la quantité de sciure qu'elles produisent :


    Troisième et dernière planche à martyriser : l'arrière du SuperGun.
    Sur l'arrière, je place la prise secteur, l'intérupteur général, et les différentes autres petits trucs utiles : sortie(s) video, potars de réglage, bouton de volume sonore...)
    Le rectangle que j'ai tracé va servir d'emplacement à une plaque en plexi de 4mm d'épaisseur. C'est sur celle-ci que je vais fixer les différents boutons, potentiomètres et prises.


    Même combat que pour le peigne jamma, on perce/creuse pour laisser la place à tout ce petit monde.
    Pensez au rebord pour le plexi, ça permet de l'encastrer dans le bois tout en pouvant la fixer proprement.


    Après quelques heures de travail, voilà ce que vous devez avoir obtenu :


    Le fond de la caisse se présente comme ça, pour moi:
    2 trous circulaires pour les haut-parleurs
    1 trou rectangulaire pour que l'alimentation puisse respirer un peu d'air frais.
    A terme, je recouvrirai ces trous avec du grillage fin, ou des grilles pour PC afin de protéger l'intérieur.
    En attendant, ça va rester comme ça, c'est pas bien gênant, vu que ça sera à 1cm de la table sur laquelle le gun sera posé.


    Voilà pour la première phase de la menuiserie.
    Je vous laisse pour les étapes suivantes qui ne demandent pas grand chose : la construction de la caisse et le recouvrement.
    1 - l'assemblage peut se faire avec de la colle à bois, des clous, des vis, des équerres dans les coins, des morceaux de tasseau de bois fixés à la place des équerres ...
    Toutes les méthodes sont bonnes.
    2 - le recouvrement, c'est chacun qui voit selon ses goûts : venilia, peinture, moquette (?), ...
    Je conseille de peindre après avoir construit la caisse.
    Pour le venilia, avant, pièce par pièce, ou après assemblage, c'est au choix.

    Après avoir recouvert les différentes parties de Venilia (c'est un choix)


    On assemble le tout.
    J'ai choisi la version 'kit entièrement démontable' : donc tout est vissé, pas une goutte de colle.


    Et au final ça donne çà :


    Une fois la caisse finie, il va bien falloir la remplir.
    Quels sont les acteurs en place ?
    1 - une prise d'alimentation, et son interrupteur.
    2 - une alimentation
    3 - un ampli audio et les deux haut-parleurs
    4 - un convertisseur video
    5 - un peigne jamma
    6 - un panneau en plexi qui va accueilir prises et boutons
    7 - deux sticks et pleins de boutons.

    Première chose, après avoir retourné le cercueil et enlevé le fond, repérez l'emplacement de l'alim.


    Ca prend de la place ces choses là, donc autant être fixé d'entrée et voir quelle place il reste.
    L'alim étant légèrement moins haute que la boite n'est profonde, il y a de la place au dessus (ou au dessous).
    Je vais profiter de cette place pour faire passer des fils, vu la quantité qu'il y en a, c'est pas du luxe.
    Donc, hop, on fait des cales avec un morceau de carrelet pour surélever l'alim (en fait, la poser sur le fond du gun), et ainsi se dégager de la place dessous (en fait, dessus) pour passer du cablage.


    L'alim que j'utilise n'étant pas optimisée pour ce genre de fixation, je la désosse, je fais 4 trous dans le fond, et hop, là voila fixée au reste.
    (Bon, je la fixerai définitivement une fois tout fini, vu qu'il faut que je la démonte intégralement pour l'enlever et la mettre ^^)

    A y être, on va commencer à la cabler, ça mange pas de pain.
    Hop, un morceau de cable électrique d'alim (récup sur un vieil appareil, une rallonge morte...), quelques cosses, et voilà une alimentation cablée, ainsi que la prise extérieure et l'interrupteur qui l'accompagne.
    Merci les cosses, tout celà est facilement amovible, donc on va le stocker de côté en attendant que le reste soit fait, ou vous pouvez le laisser en place si il est assez rigide pour rester dans son coin bien sagement.


    Pour cause de connecteurs introuvables pour cette satanée alim, j'ai tout viré et mis des bouts de fil à la place, le tout relié au reste par un sucre fixé au fond.
    Ca mange pas de pain, ça marche très bien, et c'est entièrement démontable.
    Du coup, je relie l'alim au cablage via ces sucres, comme ça je ne soude rien directement dessus.
    Adaptez le système à votre alim.
    Par exemple, si vous avez opté pour la petite noire de chez Starcab, il vous suffit de cosses 'en fourche' pour cabler l'alim (comme celles que j'utilise sur le bornier, voir plus bas)


    Deuxièmement, préparer les emplacements pour les deux mini pcb à fixer : l'ampli Son, et le convertisseur video.
    Même combat que pour l'alim, quelques morceaux de tasseau, et voilà le matos fixé (il sera la tête en bas lorsque le Gun sera en marche, je vous rassure, ça change rien).
    Profitez-en pour fixer les HP sur le fond, ça sera fait. On les reliera au reste en dernier, pour éviter les fils qui se baladent.




    Il faudra aussi penser à sortir le potentiomètre de réglage du volume (en le remplaçant par un modèle à fixer en face de boitier) pour le mettre avec les autres boutons et prises externes.

    Comme tout ce petit monde consomme du jus, il va falloir l'alimenter.
    Après avoir repéré un endroit stratégique (comprendre disponible et accessible d'un peu partout), on fixe deux borniers, préparés de la manière suivante :



    Celui entièrement relié va servir à unifier toutes les masses qui se baladent.
    Le deuxième va correspondre aux alimentations.
    J'ai choisi de les positionner juste au dessus de l'alim, ce qui me permet de relier les borniers à l'alim par en dessous (toujours ça de fils qui seront moins visibles).
    On peut dès lors commencer à cabler tout ce petit monde.
    Selon la connectique de votre ampli et du convertisseur video il vous faudra du +5V ou du +12V (miracle, l'alim le fournit ^^), avec soit des soudures à faire sur les pcb, soit un cable d'alim dédié à cabler.
    Je vous laisse faire les choix adequats, pour aboutir à quelque chose comme ça :


    Mon ampli et le convertisseur veulent du +12, donc j'ai relié 4 bornes pour le +12V, et laissé les deux autres pour le 3.3V et le +5V.
    J'aurais pu relier le 5 et le 3.3 directement sur l'alim, mais j'ai préféré faire un montage uniforme. Et si d'aventure j'ai besoin de 5V pour un autre truc, j'aurai qu'à rajouter une cosse sur le bornier.

    Bon, c'est bien beau de repousser l'échéance, mais il faudra bien s'occuper du jamma à un moment ou l'autre.
    Pour limiter la casse, les ennuis et les raisons de s'énerver, plutôt que de tout faire en une fois, procédons par étapes.
    Préparons les cables d'arrivée du son, de la video, de la masse, et de l'alimentation du Jamma (en gros, toute la partie gauche du peigne, on s'occupera des boutons en dernier).
    Vu le prix 'dérisoire' du fil électrique (je considère que qd on met de 50 à 200euros dans la construction d'un gun, on est plus à 1euro près de fil électrique), voyez large dans vos mesures, quitte à raccourcir de quelques centimètres, à terme.
    Délogez le peigne Jamma de son emplacement pour commencer les soudures.
    Les cables d'alimentation vont se connecter sur les borniers, l'arrivée du son va sur l'ampli, en passant sous l'alim (^^), et l'arrivée de la video va sur le convertisseur (via potars, cf la suite). Les plus perspicaces auront remarqué que mon code couleur de base n'est pas respecté (pour l'alim Jamma), c'est pour cause de pénuerie de fil, et par flemme d'aller chercher un mètre de rab à la boutique. Donc je fais avec ce que j'ai.
    A propos du son, si vous respectez le cablage complet, aucun problème sur tous les systèmes sauf les Cave de dernière génération.
    Pour résoudre le problème, oubliez le deuxième fil du son issu du Jamma.
    C'est débile, je me suis arraché les cheveux pendant quelques semaines là dessus, l'année dernière, mais c'est la seule solution que j'ai trouvée.
    Les Cave system 3 n'aiment pas la double masse sur le son. Il faut le savoir. Point barre.



    Maintenant qu'on a bien joué les barbares avec notre fer à souder et nos pinces coupantes, on peut revenir à des travaux plus délicats : le plexy.
    J'ai choisi du plexy, mais on peut le remplacer par du contre plaqué de 4 ou 5 mm, c'est pas un souci.
    Il faut recenser ce qui doit être accessible depuis l'extérieur ...
    - sortie(s) video (Svideo et Composite)
    - sortie son (pourquoi pas installer une prise casque sur son gun ?)
    - potars de réglage video
    - bouton de volume pour le son
    - prise supplémentaire pour le kick harness Capcom
    - service et test switch
    - ... et un peu ce que vous voulez (interrupteur pour de la lumière, bouton pour couper le son...)

    Une fois que vous aurez tout recencé, et identifié le type de fixation, il va falloir percer le panneau, et tout installer dessus.
    Soyez ultra-soigneux avec le plexy.
    Il doit normalement se présenter avec un film plastique de protection sur chaque face. LAISSEZ-LE !
    Vous le retirerez au dernier moment.
    Donc les marquages se font au feutre à CD, sur ce plastique, et les perçages, limages, decoupes, itou.
    Pour percer : faut pas se presser, sinon le plexy va fondre et vous faire une pâte gluante bien embêtante à enlever des outils.
    Pour la découpe : cutter, scie à metaux, mais evitez la scie sauteuse (on peut, mais faut de la maîtrise).


    La ou les sortie(s) video peuvent être cablées sur le convertisseur, pareil pour la sortie casque si vous l'avez envisagée.
    (Pour que tout soit démontable facilement, j'utilise les prises disponible sur le convertisseur, mais on peut aussi les faire sauter et tout cabler directement.)
    Les potars de réglage video s'intercallent entre le jamma et le convertisseur. (Ou alors vous pouvez les substituer à ceux du convertisseur, c'est simplement plus de boulot)


    Revenons sur le peigne, pour nous occuper des boutons.
    Mesurez les longueurs qui vous conviennent pour que chaque connecteur du jamma aille sur le bouton (ou le microswitch d'un stick) qui va bien, via un fil muni d'une cosse (on peut aussi souder directement, mais c'est moins pratique pour remplacer les boutons).
    Les deux boutons test et service peuvent être cablés directement (je sais même pas si 'service' est utile, ça mange pas de pain alors je le mets quand même).
    Pour le cablage, vous pouvez réutiliser le même cable que pour le jamma harness, mais ça sera plus difficile à cosser (le petit fil et les cosses, ça s'entend pas super bien). Donc au choix. Je prefère un fil un peu plus gros, mais mettez pas du filin d'ascenceur non plus :).


    Ca doit commencer à faire un beau b....l de fil, non ?
    Rassurez vous, c'est pas fini.
    Maintenant il faut cabler la masse de tout ce petit monde...
    Par expérience, si vous multipliez les masses, vous multipliez les problèmes. On va s'en tenir à la règle : une unique masse, point barre.
    On est donc partis pour faire un chapelet de cosses reliées par des fils assez courts, simplement pour faire des sauts d'un bouton à l'autre.
    Chapelet qui va se fixer sur le bornier du début, bien sur.
    Vous pouvez faire deux circuits (un par player), ou un seul, séparer d'un côté les cosses, de l'autre les soudures ; c'est au choix.




    On peut maintenant fixer définitivement le peigne jamma sur la caisse.
    J'ai opté pour deux petits boulons de 2mm, mais des vis à bois conviennent aussi.
    Il ne manque plus grand chose, si ce n'est cabler les boutons restants (Capcom Kick Harness), et les HP.
    J'ai choisi un prise 'midi' DB-15, avec dans l'idée de faire du Gun un controleur 2Players avec 3 boutons par player, via double hack-pad PS1 [(4directions+3boutons)*2+1masse = 15, en mettant un bouton start sur le boitier du hack pad] ; mais une DB-9 (prise série PC) suffit largement.



    Pour les HP, soit vous les cablez directement sur l'ampli, soit vous mettez une prise intermédiaire pour pouvoir désolidariser le fond du reste.
    Moi j'ai choisi de cabler directement, vu que le Gun est pas fait pour être ouvert toutes les deux minutes.

    Reste à ranger un peu les fils qui trainent.
    Pour ça plusieurs solutions : scotch, serre-câble, attache-cable autocollante, clou tordu, bidouillage maison...
    Une fois tout bien rangé (ou peu s'en faut), on referme le bouzin.



    On le retourne, on plug un jeu (arrêtez de penser à des trucs salaces, roooh !), et on prie ^^
    Youpi ! ça marche !

    Voilà ^^
    Je ne pense pas avoir oublié grand chose.
    Quand on sait que dans l'arcade, c'est le jeu qui fait tout, on comprend qu'un cablage jamma soit ultra-con : que du fil et des boutons, electronique zero.
    Au final ça donne une grande boîte pleine de vide et de fils électriques.
    J'espère que ce tuto va servir à certains.
    Sinon, bah il m'aura au moins permis de faire l'intérieur de mon Gun2.0 plus proprement que l'intérieur du premier (sic).
    Je ne suis pas entièrement satisfait de tout, mais ça me plait quand même bien.
    Rendez-vous dans quelques mois, peut-être , pour un Gun 3.0 ^^

    Bon bricolage à tous en tout cas !
    Moi je vais cramer quelques crédits :p

    ++

    PS pour les modos :
    Si vous voulez mettre le tuto ailleurs, faites vous plaisir ^^
    (mais c'est ici que j'avais causé du premier ("McGyver Manchot") donc ...

    PS (pour tout le monde) :
    Avant que certains crient à l'hérésie, je rassure tout le monde, le RGB arrivera sous peu.

    Hors ligne Iro

    • Alias le Rouston Masqué
    • Staff
    • Accro
    • *****
    • Messages: 216
    • Localisation: Chilly Mazarin
    • Iro, chevalier Judaï
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #1 le: Lundi 25 Février 2008, 15:20:00 pm »
  • Excellent , j'adore la poignée , genre je ne sort jamais sans mon panel arcade. Du genre y'a un sac qui me défie, no problemo j'ai le matos du duel dans le coffre de la voiture :D

    Sinon pour le jamma, il peut se désolidarier du panel style rallonge ??
    Car si on plug directement les PCBs, çà risque de pas etre bien pratique (surtout pour la vie des PCBs) :D
    "Jet set 2, c'est avec Robert Garcia ?" Kaneda, Lapsus de sac Vol.1
    Peter Shou Owner' Club

    WIPs : Naomi - SEGA Rally - AB Cop - Lethal Enforcers - COMPUMI - Terminator 2 - Space Invaders - Artworks pour Boitiers K7 Naomi CF - Ma collec' de panels

    LES TUTOS DE GAMO   

    Hors ligne Reloaded

    • Famille
    • *
    • Messages: 1095
    • Localisation: Charente Maritime (17)
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #2 le: Lundi 25 Février 2008, 15:23:07 pm »
  • Chouette tuto, bien détaillé et avec photos à l'appui, ça le fait  ^-^

    La finition est sympa, et le coup de la poignée de transport...tout bonnement excellent!!  :D

    Hors ligne kidicarus

    • Grand Pilier
    • *
    • Messages: 786
    • Localisation: Bruxelles Belgique
    • Fan de flippers de nintendo et retro gaming
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #3 le: Lundi 25 Février 2008, 15:33:09 pm »
  • superbe tuto !merci bcp !
    Je cherche une playchoice 10 et une pcb super system nintendo un playfield skateball ; evel knievel

    Hors ligne chriscool

    • Famille
    • *
    • Messages: 1084
    • Localisation: USA
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #4 le: Lundi 25 Février 2008, 15:39:30 pm »
  • Vraiment du bon boulot ! Tuto bien détaillé et bien illustré ^-^

    Hors ligne Imalipusram

    • Curieux
    • *
    • Messages: 10
    • Localisation: Paris
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #5 le: Lundi 25 Février 2008, 16:35:54 pm »
  • Merci les gars ^^

    Pour le jamma, le peigne est fixé au boîtier, mais j'ai une rallonge Jamma indépendante, à côté, historie d'éloigner le jeu et d'assurer sa survie :)

    ++

    Hors ligne Zeiky

    • Intéressé
    • *
    • Messages: 21
    • Localisation: 31 tlse
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #6 le: Lundi 24 Mars 2008, 06:08:16 am »
  • Très bon taff, très propre.
    Marrant la caisse choisie, tu ne serais pas musicien par hasard? ^^

    Hors ligne speedsterharry

    • Pratiquement VIP
    • *
    • Messages: 1261
    • Localisation: Lyon
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #7 le: Lundi 24 Mars 2008, 09:03:19 am »
  • Citer
    J'ai choisi un prise 'midi' DB-15, avec dans l'idée de faire du Gun un controleur 2Players avec 3 boutons par player, via double hack-pad PS1 [(4directions+3boutons)*2+1masse = 15, en mettant un bouton start sur le boitier du hack pad] ; mais une DB-9 (prise série PC) suffit largement.

    Je n'ai pas compris cette partie. Tu veux que tes controles puissent aussi servir comme stick arcade sur playstation, c'est ca ? Alors attention si le PCB PS1 est raccordé en permanence aux controles, il y a un risque qu'il pompe du jus (via les inputs) et fasse faire n'importe quoi au supergun. Normalement, il faut que le PCB PS1 soit alimenté en toute situation ... ou alors prévoir de le mettre dans une boite amovible et ne le brancher que quand il va servir.

    Pour le DB-9 = DB-15, je n'ai pas compris ou tu voulais en venir  :?

    Sinon, joli taf évidemment, tu vas pouvoir faire des parties d'enfer  ^-

    Hors ligne Imalipusram

    • Curieux
    • *
    • Messages: 10
    • Localisation: Paris
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #8 le: Lundi 24 Mars 2008, 12:02:21 pm »
  • Je reconnais, c'etait pas super clair.

    Pour les pads PS1, ils sont bien évidemment dans des boitiers externes raccordés que qd c'est utile (et que le gun est déconnecté de tout jeu d'arcade.

    Pour le DB9, je me suis planté :) c'était poru la sortie RGB via peritel que je suis en train de rajouter.

    voilà ^^

    Vous pouvez venir tester la bête à la maison qd ça vous chante hein , pas de pb.

    ++

    Hors ligne Imalipusram

    • Curieux
    • *
    • Messages: 10
    • Localisation: Paris
      • Voir le profil
    [DIY] SuperGun
    « Réponse #9 le: Lundi 24 Mars 2008, 12:02:58 pm »
  • Très bon taff, très propre.
    Marrant la caisse choisie, tu ne serais pas musicien par hasard? ^^

    Nops, pas musicos ^^
    Pi je l'ai pas choisie, je l'ai montée de toute pièce :)

    ++